Bannière Faculté des arts Département de danse

Nos diplômés et chargées de cours bien présents au Festival Quartier Danse

FESTIVAL QUARTIER DANSE | LES BÂTISSEURS
7 au 17 SEPTEMBRE 2017

 Nos diplômés* et chargés de cours** font honneur au Département de danse lors du Festival Quartier Danse

SPECTACLES EN SALLE

VENDREDI 8 SEPTEMBRE ▶︎ 20H
BONNE FÊTE! | Menka Nagrani – 20 MIN.

BonneFeteCréation en danse-théâtre à partir d’un extrait de la pièce de théâtre Porc-Épic de David Paquet. Poétique et humoristique, la pièce traite de la solitude et la difficulté de l’être moderne à tisser des liens solides avec d’autres humains. À la fois jouée et dansée, cette courte pièce est interprétée par deux artistes comédiens et danseurs. Ces personnages candides et enthousiastes évoluent dans un univers absurde mais ô combien rafraichissant.

Danse-ThéâtreFolie ludiqueDuo

Interprète(s) Gabrielle Marion-Rivard, Olivier Rousseau (étudiant de 3e année)
Chorégraphie et mise en scène : Menka Nagrani
Texte : David Paquet
Scénographie, costumes et régie : Pierrick Fléchette
Musique originale : Maëva Clermont
Crédits musique : Duo des fleurs, extrait de l’opéra Lakmé, musique Léo Delibes, livret Edmond Gondinet et Philippe Gille
Production : Les Productions des pieds et des mains
Photographe : Jasmine Allan-Côté

SAMEDI 9 SEPTEMBRE ▶︎ 20H
Les Grues | France Roy et Johanne Marie Tremblay

Les GruesFrance Roy**, tour à tour danseuse, répétitrice et professeur de ballet et danse contemporaine, a travaillé avec plusieurs chorégraphes et metteurs en scène au fil des ans, tels que Charles-Matthieu Brunel et Howard Richard. Dans sa dernière œuvre LES GRUES, elle invite la comédienne québécoise Johanne Marie Tremblay. Cette comédienne de renom a participé à de nombreuses productions télévisuelles, théâtrales et cinématographiques, auprès de grands réalisateurs tels que Denys Arcand, Denis Villeneuve et Léa Pool. En 2014, Johanne Marie Tremblay a fait ses premiers pas au FQD dans la pièce « Tout ça pour 10 minutes en septembre ».

 

LUNDI 11 SEPTEMBRE ▶︎ 20H
Threesixnine | Tentacle Tribe – 55 min.

ThreesixnineDans « threesixnine », sa nouvelle création en deux opus, Tentacle Tribe présente ses multiples dimensions en passant de la simplicité à la complexité, de l’organique au mécanique, du solo au sextuor. Emmanuelle et Elon y transposent le fruit de leur recherche personnelle en multipliant les mouvements de myriapodes et en créant des formes tentaculaires novatrices. La compagnie audacieuse ne cesse d’évoluer dans ce qui la caractérise : manipulations temporelles, isolations corporelles et relations de causes à effets. Mais cette fois, tout se base sur la géométrie, l’origami et le symbolisme du chiffre 3. Le second opus de cette pièce sera présenté lors de la prochaine saison de Danse Danse en décembre 2018.

Danse urbainePuissanceSextuor

Interprète(s) Emmanuelle Lê Phan, Elon Höglund, Victoria Mackenzie, Marie-Reine Kabasha*, Rahime Gay-Labbé, Mecdy Jean-Pierre
Œil extérieur Helen Simard*
Chorégraphes Tentacle Tribe
Musique Samuel Nadai & autres (AC)
Costumes Cool Koala
Éclairage Benoit Larivière
En collaboration avec la CALQ et le Studio Bizz

 

MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 20H
FADEOUT | Anne-Flore DeRochambeau – 10/15 MIN.

FADEOUT.2Fadeout révèle une recherche sur notre corps en perpétuel transformation. La chorégraphe questionne la capacité du corps à s’auto-réguler jusqu’à l’apparition d’anomalies qui peuvent entraîner une prolifération ou une dégénérescence excessive de certaines cellules jusqu’à l’autodestruction. La proposition invite le spectateur dans une ambiance désertique où une créature s’extirpe du vide pour se sentir vivre. Une lutte acharnée contre le temps, contre soi-même, à la conquête d’un territoire fertile inépuisable. Une quête de chair et d’abondance au risque se perdre dans la démesure de notre soif/désir.

IdentitéMétamorphoseSolo

Interprète(s) Anne-Flore de Rochambeau*
Répétiteur Emily Gualtieri
Musique Hani Debbache
Costumes Anne-Flore de Rochambeau et Emily Gualtieri
Éclairage Hugo Dalphond
Photographe : Émilie Tournevache

MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 20H
MOVIDA | Elizabeth Suich – 25 MIN.

MOVIDA Inspirée par les codes stylisés des danses latines, fondues à ceux de la danse contemporaine, MOVIDA s’avère être une nouvelle recherche artistique qui met en scène la richesse du mouvement, ainsi que les innombrables possibilités chorégraphiques.

Chorégraphe Elizabeth Suich*
Interprète(s) Camille Trudel-Vigeant et Jessica Dupont-Roux
Oeil Extérieur France Roy**
Photographe : Vanessa Forget*

MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 20H
We’ll Be Fine | MAYDAY + GOODWOMEN – 40 MIN.

Well Be FineWe’ll Be Fine oscille entre une extrême physicalité, l’attente et le néant. Au bord de l’hilarité ou aux confins de la tragédie, les protagonistes défient le public avec une arrogance ne révélant que leur fragilité. La pièce flirte avec le désœuvrement, mais s’accroche à une certaine ferveur trahie par une juvénilité bonne enfant. Transformant tout en slogan, elle questionne ce que nous choisissons de nous dire. Lorsque la fin approche, elle questionne encore plus ce que nous choisissons de faire.

Chorégraphe Mélanie Demers**
Interprète(s) Ainsley Hillyard, Alison Kause, Alida Kendell, Richard Lee, Kate Stashko
Directrice des répétitions Anne-Marie Jourdenais
Costumes Sydney Gross
Éclairage Alexandre Peloquin
Musique Mykalle Bielinski


SAMEDI 16 SEPTEMBRE ▶︎ 16H ET 20H
9 | CAS PUBLIC (MONTRÉAL) – 55 min.

CAS PUBLICCas Public, reconnue pour sa danse éloquente, héberge en son sein un danseur atypique. Cai Glover est malentendant. Ce handicap qu’il a surmonté pour devenir danseur professionnel, la chorégraphe Hélène Blackburn fait l’impossible pari de l’utiliser comme point de départ de sa nouvelle création. Percevoir, éprouver, comprendre. Ce sont nos sens qui nous permettent de saisir le monde qui nous entoure. Comme une fenêtre ouverte sur l’autre, une condition sine qua non sans laquelle une partie des choses nous échappent. Ainsi, comment embrasser toute la démesure et le grandiose d’un des plus grands chefs-d’œuvre du répertoire classique qu’est la 9e Symphonie, si comme Beethoven, notre ouïe nous faisait défaut ? 9 incarne ce défi à travers un audacieux voyage de sensation. En coproduction avec le Kopergietery, l’œuvre se découvre toutes générations confondues, repoussant les frontières du silence pour qu’ainsi la différence se taise et que le corps devienne langage.

Interprète(s) Cai Glover, Robert Guy, Daphnée Laurendeau, Danny Morissette, Alexander Ellison
Directeur et chorégraphe Hélène Blackburn*
Musique (composition) Martin Tétreault
Costumes Michael Slack et Hélène Blackburn
Éclairages Emilie B-Beaulieu et Hélène Blackburn
Photographe Damian Siqueiros
Dramaturgie Johan De Smet
Scénographie Hélène Blackburn

SPECTACLES EN EXTÉRIEURS

VENDREDI 8 SEPTEMBRE ▶︎ 12H Rue Wellington
MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 12H30 Place des Festivals
MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 17H Jardins Gamelin

Casually, inconspicuously, as if nothing happened | Helen Simard

CASUALLYSituée quelque part entre karaoké psychédélique et communion collective, cette pièce réunit mouvement et musique dans une oeuvre à la fois poétique, ludique et vulnérable. À travers une adaptation de la pièce Mine de rien de Marie Mougeolle et Liane Thériault, la chorégraphe Helen Simard et ses interprètes explorent les notions d’écriture collective et de création collective.

Chorégraphe Helen Simard*
Musique (composition) Roger White
Musiciens / interprètes: Stéphanie Fromentin*, Marie Mougeolle*, Emmalie Ruest*, Liane Thériault*, Roger White
Projet initié par: Marie Mougeolle et Liane Thériault
Remerciements: Marie Mougeolle, Liane Thériault, les interprètes, Marijoe Foucher, Marine Rixhon, Emily Gualtieri et Tangente Danse
Photographe : Martin Leduc-Poirier

 

LUNDI 11 SEPTEMBRE ▶︎ 17H00 Jardins Gamelin
MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 12H30 Place des Festivals
Parking | Human Playground

ParkingQuatre individus vont voir leurs vies bouleversées par divers événements dont le public sera témoin. En marge de la frénésie urbaine, ils se livrent telles des parenthèses intimes et nous interpellent sur nos inconséquences et notre rapport au présent. Milan Gervais nous entraîne dans un univers de fiction, où la ville devient terrain de jeux et théâtre à ciel ouvert. La chorégraphe a créé sa première oeuvre au FQD en 2008 sur les trottoirs de la rue Saint-Denis.

QuatuorDanse-Théâtre ParticipatifDanse contemporaine

Danseurs : Roxane Duchesne-Roy, Patrick Lamothe, Simon-Xavier Lefevre, Jessica Serli
Concepteurs : Milan Gervais et Hubert Lafore
Conseillère artistique : Sophie Michaud*
Scénographie : Hubert Lafore
Costumes : Hubert Lafore
Photographe : Milan Gervais

 

VENDREDI 8 SEPTEMBRE ▶︎ 17H Jardins Gamelin
DIRT | Catherine Lafleur

DIRTUne danse épurée et minimale, où la terre devient source d’inspiration et matériau artistique. Sa texture, sa densité, sa symbolique et la sensualité qu’elle évoque éveillent nos sens. Laissez-vous emporter par cette création toute en sensibilité et en poésie.

Chorégraphe Catherine Lafleur*
Danseurs: Olivier Arsenault, Emilie Morin, Melina Stinson
Œil extérieur: Nicolas Patry
Costumes: Catherine Lafleur
Photographe : Tanuki project

 

 

MARDI 12 SEPTEMBRE ▶︎ 19H Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des Arts
LORE | Anne-Flore de Rochambeau

FADEOUTQuatre danseurs assis face à une chaise vide attendent que quelques participants curieux viennent à leur rencontre et partagent avec eux une expérience autour du corps, de sa sensibilité et de son intelligence. Osez ce tête-à-tête poétique et dansé qui ne vous laissera pas indifférent. Anne Flore de Rochambeau a été présentée au FQD à plusieurs reprises en 2014 et en 2015, en salle et en contexte urbain.

Chorégraphe Anne-Flore de Rochambeau*
Danseurs : Marine Rixhon*, Gabrielle Surprenant Lacasse*, James Phillips, Anne-Flore de Rochambeau, Marijoe Foucher*
Œil extérieur : Sarah Dell’Ava* et Jacques Poulin-Denis
Costumes : Anne-Flore de Rochambeau
Assistante à la création : Marijoe Foucher
Photographe : Hani Debbache

 

JEUDI 14 SEPTEMBRE ▶︎ 17H Jardins Gamelin
VENDREDI 15 SEPTEMBRE ▶︎ 17H Jardins Gamelin
Parce qu’on est tous des animaux | Sébastien Provencher

AnimauxVivre dans une société où l’on croit connaître tout le monde, mais où l’on ne se connaît même pas soi-même. Vivre et survivre dans cette jungle humaine. Parce qu’on est tous des animaux s’inspire de l’animalité qui sommeille en nous, de la splendeur et de la laideur de l’être humain, de cet amour et de cette haine que l’on peut exercer l’un sur l’autre et de ces facettes de notre personnalité que l’on cherche à cacher.

Cette œuvre est créée en collaboration avec les étudiantes de la troupe Danse Université de Montréal (DUM) pour les Activités culturelles de l’Université de Montréal (www.sac.umontreal.ca)

Chorégraphe Sébastien Provencher*
Danseuses : Thaïna Rosinvil, Sarah-Jeanne Rajotte-Julien, Sofia El Iraki , Marie-Michelle Richard, Shanie Roy , Sandra Lafortune, Féroë Pontay, Lena Krause
Œil extérieur : Corinne Crane-Desmarais, Keven Lee
Costumes : Sébastien Provencher, Sarah Jeanne Rajotte-Julien
Photographe : Laurent Nauleau

 

VENDREDI 15 SEPTEMBRE ▶︎ 12H30 Place des Festivals
STRUGGLE II | Catherine Lafleur

STRUGELLLa vie est parsemée de combats déstabilisants qui nous font trébucher et nous demandent de faire preuve d’une grande résistance. À pieds joints, on plonge, on entre dans l’action, on se démène. S’inspirant de l’opposition entre l’individualisme et la collaboration, les danseurs se résistent, s’isolent, puis, rassurés par le soutien de l’autre, ils deviennent ensemble constructifs. Struggle II a été créé pour le FQD en 2014.

Chorégraphe : Catherine Lafleur*
Danseurs : Mathieu Campeau, Simon Fournier, Emilie Morin, Melina Stinson
Œil extérieur : Nicolas Patry
Musique (composition et interprètes) : Ludo Pin
Costumes : Catherine Lafleur
Photographe : Jackie Hopfinger

Ateliers de danse gratuits

 

MERCREDI 6 SEPTEMBRE → 17h-18h30
Geneviève Gagné*

GAGNEThème de l’atelier : Danser l’explosion

Langues utilisées pendant l’atelier : français et anglais

Niveau des participants : intermédiaire et avancé

Déroulement de l’atelier : Influencé par la danse contemporaine, les danses urbaines et le Qi Gong, cet atelier propose d’aborder le mouvement par le ressenti tout en gardant un phrasé gestuel très physique. Cette approche intègre simultanément des outils techniques pour se mouvoir habilement du sol vers la verticale ainsi que des exercices guidés permettant de vivre une expérience sensible, dans le but de faire une intégration fluide et consciente des gestuelles acrobatiques.

 

LUNDI 11 SEPTEMBRE → 10h-12h
Emmanuelle Martin*

MartinThème de l’atelier : Classe de danse contemporaine (avec influences de la danse urbaine)

Langues utilisées pendant l’atelier : français et anglais

Niveau des participants : intermédiaire et avancé

Déroulement de l’atelier : Exercice de réchauffement lors duquel les participants seront invités à bouger et à explorer la mobilité de chacune de leurs articulations(15 à 20 min.), Exercice au sol nécessitant fluidité, rapidité et précision(15 à 20 min.), Phrases alliant passages au sol, passages debout et sauts(15 à 20 min.), Séquence chorégraphique : “J’aimerais apporter du matériel et en créer avec les participants. Je leur proposerai quelques mouvements pour ensuite demander à chacun de m’en donner un de leur choix. Je les adapterai et les intégrerai à la phrase puis, donnerai une dynamique hip-hop ou contemporaine au mouvement. Je mettrai l’accent sur la relation entre mouvement et musique.” – Emmanuelle Martin