Bannière Faculté des arts Département de danse

15 et 16 mars 2018 | Nicole Harbonnier et Sylvie Fortin interviennent lors des journées thématiques d'étude et de pratique sur le corps

Les professeures Nicole Harbonnier et Sylvie Fortin interviennent dans le cadre des Journées thématiques d'étude et de pratique sur le corps en formation: PRÉSENCE AU CORPS ET FORMATION À LA SENSIBILITÉ.

CorpsForm IMPDes professeures du Département de danse y présenteront des ateliers
Nicole Harbonnier:
 "La fonction tonique: Histoires sans paroles de l’interaction"
Sylvie Fortin:"Le corps sensible en porte-à-faux des discours socioculturels dominants"

Nous retrouvons également les diplômées de la maîtrise en danse Geneviève Emond, actuellement étudiante au doctorat en éducation, elle offrira l'atelier "La conscience de la corporéité, vers un savoir-être en enseignement" et Jo-Anne La Flèche"L’écoute du corps-soi en relation d’aide".

Parmis les autres interventions touchant la danse, nous retrouvons Florence Figols (Université Concordia, Fine Arts; blocs 1-2-3) "Corps sensible, corps relationnel" et Marc Filiatrault (Conseiller en orientation psychothérapeute et ) "Somatique et problématique complexe".

Les interventions dans les blocs du jeudi matin reposent sur des présentations théoriques, des réflexions ou des résultats de projets de recherche. Les autres interventions sont des ateliers pratiques.

PROGRAMME COMPLET

Ces deux journées d'études s'adressent: 
Aux chercheurs et praticiens s’intéressant à l’apprentissage par le corps, ainsi qu’à la présence au corps et à la formation à la sensibilité des professionnels

Aux professionnels, chercheurs, praticiens, étudiants souhaitant en apprendre plus sur le sujet
Aux responsables des programmes de formation

Objectifs
1. Ouvrir des passerelles d’échanges théoriques et pratiques entre chercheurs et praticiens autour des pratiques de formation liées au corps (vécu, sensible), dans leurs contenus et leurs méthodes"
2. Expérimenter des pratiques innovantes, ressourçantes et inspirantes, qu’elles s’inscrivent dans le champ d’une pratique somatique reconnue ou qu’elles soient en développement à partir d’expériences pédagogiques"
3. Dégager des pistes stratégiques pour favoriser l’intégration d’une pratique réflexive sur la présence au corps et la sensibilité dans les formations initiales et continues des professionnels"

Organisées par Florence Vinit (UQAM, Psychologie) et Geneviève Emond (UQAM, Éducation), en collaboration avec Josée Lachance (Université de Sherbrooke, Éducation) et Marc Filiatrault (conseiller en orientation- psychothérapeute).

Les journées d’étude s’organisent de façon à permettre des réflexions théoriques, des moments de partage expérientiels, des rencontres entre professionnels ainsi qu’une mise en réseau des différents personnes intéressées par la présence au corps et la formation à la sensibilité dans la formation.