Bannière Faculté des arts Département de danse

Prix de mérite William Douglas 2018: Alice Blanchet-Gavouyère et Pénélope Desjardins

Douglas.2018Le mardi 4 septembre dernier, le Département de danse accueillait la cohorte 2018 des étudiants de premier cycle. À cette occasion, Madame Manon Levac, directrice du Département de danse, a dévoilé le nom des récipiendaires du prix de mérite William Douglas. Madame Ingrid Chauvin, conseillère en développement philanthropique, a eu le plaisir de remettre ce prestigieux prix aux finissantes Alice Blanchet-Gavouyère et Pénélope Desjardins. Le Département de danse leur adresse ses félicitations.

De gauche à droite: Ingrid Chauvin, Pénélope Desjardins, Alice Blanchet-Gavouyère et Manon Levac.

Le prix de mérite William Douglas a été créé en 1997 afin de souligner l’excellence d’une ou d’un candidat dont le dossier se démarque par une grande implication, des initiatives parascolaires pertinentes et des résultats académiques exceptionnels afin de valoriser l'obtention du diplôme de baccalauréat en danse du profil interprétation-création dans lequel se situe la contribution de William Douglas.

Pénélope Desjardins
Au cours de son passage au programme de baccalauréat en danse, Pénéloppe a su se démarquer par un cheminement sensible et engagée dans la concentration pratique artistique interprétation. Au-delà de son dossier académique, de son implication dans la collectivité (étudiante) et de ses grandes qualités d’interprète, ce sont aussi les valeurs qui animent Pénéloppe qui nous ont fait opter pour cette candidate à la Bourse William-Douglas. Le dynamisme, l’échange, l’esprit critique, le respect, le dépassement, le sens de la collaboration, l’engagement dans sa communauté sont ces valeurs qui se sont reflétées concrètement dans ses actions quotidiennes à l’université depuis son entrée au programme de baccalauréat.

Alice Blanchet-Gavouyère
Par la remise du prix W. Douglas, nous voulons souligner la curiosité, la créativité et cette grande maturité dont Alice a fait preuve tout au long de son parcours scolaire. Elle a démontré un souci permanent de se documenter sur le milieu actuel, en allant voir plus d’une cinquantaine de spectacles et d’exposition, en assistant aux tables rondes Tribune 840 et aux journées d’étude du GRIAV. Elle s’est impliquée au sein du comité Passerelle à titre de secrétaire et a montré une proactivité exceptionnelle qui lui a permis de commencer à diffuser sa création (au Divan Orange, À la journée internationale de la danse, entre autres). Elle a d'ailleurs présenté  Flammèches dans le cadre de Danses Buissonnières 2018 à Tangente, un programme annuel qui offre aux artistes de la relève sélectionnés par le biais d'audition l’opportunité de présenter une première œuvre dans un cadre professionnel.