Bannière Faculté des arts Département de danse

Caroline Raymond, Les arts chez les jeunes: le témoignage de 4 enseignants

À l’occasion des Journées de la culture, le portail La rentrée a recueilli le témoignage de trois enseignants du programme enrichi en arts à l’école FACE, à Montréal, ainsi que d’une professeure au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), qui discutent des effets sur les jeunes d’un contact avec l’art à l’école.

Caroline Raymond, comme tous les enseignants consultés, souligne l’importante dimension sociale de l’art. « On apprend aux enfants à ressentir les choses dans le monde social. [...] C’est un acte de description de soi dans la société », explique-t-elle. C’est ce qui provoquerait cette ouverture aux différences chez un enfant qui a été immergé dans les arts. « L’art, dit-elle, c’est avoir le droit à la différence. C’est dire : “Je m’exprime différemment de l’autre.” »

Les arts chez les jeunes.CarolineRaymond