29 septembre 2020 | Danièle Desnoyers présente le projet Montréal-Marrakech

La professeure et directrice du Département de danse Danièle Desnoyers et sa compagnie Le Carré des Lombes participe actuellement à un relais chorégraphique international entre Montréal et Marrakech.

Le projet Montréal-Marrakech sera décris dans le cadre de l’évènement Les Lucarnes du Théâtre de la ville à Longueuil, une plate forme numérique dédiée aux diffuseurs où des artistes présentent leurs projets chorégraphiques en création.

© Danièle Desnoyers

Le projet
Les chorégraphes Danièle Desnoyers et Taoufiq Izeddiou réalisent une cocréation basée sur l’établissement d’un dialogue entre leurs visions artistiques respectives et les différentes façons qu’ils ont de vivre, de pratiquer et de présenter la danse à Montréal et à Marrakech. Autour de cette collaboration navigue le désir de faire résonner leurs signatures chorégraphiques uniques, de les croiser et de les confronter l’une à l’autre. Quatre interprètes de Marrakech et de Montréal, hommes et femmes, participent à ce processus de création atypique. La rencontre avec l’autre est l’essence même de cet échange culturel et artistique.

Danièle Desnoyers, ainsi que les interprètes Myriam Arsenault, Nicolas Patry, Moad Hadaddi et Chourouk El Mahati poursuivent leur dialogue artistique sous la forme d’un relai chorégraphique numérique. Correspondance protéiforme, extraits vidéographiques, accumulation d’artéfacts et d’échanges sont déposés sur une ligne du temps virtuelle et témoigne d’un processus de création atypique entièrement repensé en fonction de la situation pandémique. La forêt boréale fera prochainement écho aux toits de Marrakech dans une capsule vidéographique réalisée à l’Île d’Orléans et intitulée La forêt des lisses.

Photo : Myriam Arseneault en répétition sur le Mont-Royal à Montréal
© Danièle Desnoyers

Genèse du projet
Danièle Desnoyers, participe en mars 2018 à la 13e édition du festival « On Marche » de Marrakech. Taoufiq Izeddiou, directeur artistique du festival, également chorégraphe, danseur et pédagogue, l’invite à développer avec lui de nouvelles formes d’échanges culturels entre Montréal et Marrakech. Les deux chorégraphes amorcent leur recherche à l’automne 2019 lors d’une résidence de création à Montréal avec quatre interprètes. Puis, faisant face au contexte mondial de la pandémie, ils développent un nouveau dispositif leur permettant de créer à distance. La forêt boréale fait alors écho aux toits de Marrakech dans le cadre d’un relai chorégraphique numérique qui se poursuivra jusqu’à ce qu’ils puissent se rejoindre sur l’un des deux continents.

Biographie
Figure majeure de la danse québécoise, Danièle Desnoyers signe pour Le Carré des Lombes, plus d’une vingtaine de créations marquantes qui seront diffusées au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Passant avec agilité de créations pour ensembles à des projets atypiques, sa pratique artistique témoigne d’une vision s’appuyant sur les résonances interdisciplinaires entre le mouvement, la pluralité de la musique et les arts visuels. Artiste engagée et pédagogue, elle est aujourd’hui professeure au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal.

CRÉDITS
Chorégraphie | Danièle Desnoyers et Taoufiq Izeddiou
Interprétation | Chourouk El Mahati, Myriam Arseneault, Moad Haddadi et Nicolas Patry
Composition | Ben Shemie
Costumes | Danièle Desnoyers
Direction de production | Martin Boisjoly

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6