Nouvelle publication : Présence à soi en danse et en pratiques somatiques

Les professeures Andrée Martin et Nicole Harbonnier ainsi que la diplômée Ariane Boulet ont collaboré à l’ouvrage Présence à soi en danse et en pratiques somatiques

Le colloque de recherche Vers des Archives de la présence. Pause, souffle et suspension dans les trajectoires individuelles et collectives s’est tenu à l’Université du Québec à Montréal du 9 au 10 mai 2019. Il souhaitait donner une tribune théorique et sensible à l’expérience de présence qui s’opère dans les moments de pause. Celle-ci se comprend à la fois comme un arrêt, une occasion de retour à soi, comme une interruption dans l’enchaînement habituel des tâches, une expérience de repos, de lenteur, de silence ou même de suspension ouvrant à d’autres possibles.

Cet ouvrage réuni les conférences d’artistes, de praticiennes et praticiens, et d’universitaires oeuvrant dans le champ de la danse, de la psychologie, du yoga et des pratiques somatiques : Florence Vinit, Gilles Dupuis, Alfonso Santarpia, Andrée Martin, Armando Menicacci, Nicole Harbonnier, Ariane Boulet, Marie Lavorel, Tamar Tembeck et Sanja Andus L’Hotellier.

Santarpia, Alfonso, Martin, Andrée et Menicacci Armando, Les paroles de la présence. Un projet chorégraphique centré sur la musique Dhrupad (pp.45-77)

Boulet, ArianeDanser l’invisible au Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) (pp.103-114)

Harbonnier, NicoleLa fonction tonique, une approche psychocorporelle de l’interaction (pp.78-99)
Résumé
Notre étude réalisée auprès de praticiens en Analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé (AFCMD) a permis de faire ressortir ce qu’impliquait concrètement un des objectifs de cette approche, à savoir accompagner l’apprenant vers une recherche eutonique de son geste pour adapter son effort à la tâche. À partir d’entretiens d’explicitation individuels suivis d’une table ronde avec tous les participants, c’est surtout le lien étroit entre le tonus et l’affect qui est ressorti, notamment à travers les éléments suivants : le climat de sécurité à installer dans la séance, l’importance pour l’enseignant de travailler sur son propre état tonique, la diversité des moyens pour amener l’apprenant à moduler sa tonicité (le contact, la résonance motrice, l’expérimentation de divers états toniques, la verbalisation du vécu), ainsi que les précautions à prendre pour intervenir sur le phénomène tonique, compris comme une manifestation identitaire de la personne.

Dirigée par Florence Paul, la collection Pas à pas se propose de publier des ouvrages sur la danse et son histoire, de rendre accessible – notamment par l’édition de notations de partitions chorégraphiques ou d’exercices – les différents styles qui ont pu la traverser ; et de permettre, tant aux interprètes qu’à ceux qui regardent, de trouver leur émotion propre, celle que porte toute grande œuvre que l’on peut ainsi habiter.

Colloque • Présence à soi en danse et en pratiques somatiques
Actes du colloque UQAM (2019)
Coll. Pas à pas, nov. 2020, 162 p., 14 x 21 cm, isbn 9782845052727
Hachette Distribution

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6