Général

le renoncement à la sauce | spectacle de fin de session | 12 au 15 décembre 2018

Le Département de danse présente
le renoncement à la sauce

Conception et réalisation
Enora Rivière

 

Répétitrice et collaboratrice artistique
Marie Mougeolle

Conception sonore
Vincent Legault

Conception lumière
Karine Gauthier

Costumes
Camille Barrantes

Photographies
Léa Castonguay

Affiche
Jeanne Maugenest

Interprètes
Fannie Arsenault
Marianne Beaulieu
Stéphanie Burke
Camïlle Demers-Paquin
Joanie Deschatelets
Marjolaine Fontaine
Flavie Gaudreau-Majeau
Josiane Hamon
Valérie Huard
Pierre-Rodrigue Kwemi
Catherine Laroche
Roxanne Larochelle-Mosseau
Kyeve Leblanc
Stéphanie Leclair
Sarah Mugglebee
Lysia Paquin
Marie-Christine Paré
Catherine Pelletier-Voyer
Carol-Anne Roy
Chloé Saintesprit
Emilie-Claude St-Amour Maillé
Zoé-Claude St-Jean-McManus
Manon Terres
Camille Turcot-Riel

12 au 15 décembre 2018
20h00
Pavillon de danse de l’UQAM
840, rue Cherrier (Métro Sherbrooke)

10$
Billets en vente les soirs de spectacle
Information et réservation

BANDE-ANNONCE 1

BANDE-ANNONCE 2

BANDE-ANNONCE 3

 

 

Dhrupad: Atelier/Workshop & Concert – les Frères Gundecha Brothers – 20 au 25 mai 2019

Atelier intensif avec les Frères Gundecha, maîtres du Dhrupad

20 au 24 mai 2019, 9h30 à 17h30

Centre des musiciens du monde
5043 rue Saint-Dominique, Montréal

400 $ avant le 31 janvier 2019
450 $ après le 31 janvier 2019
Ouvert à tous, incluant les instrumentistes (vent, cordes, percussions)

Pendant 5 jours, faites l’expérience du Dhrupad! Un savoir millénaire qui réunit musique, chant, son, méditation, yoga et travail de la conscience. Si ces aspects vous interpellent, que vous soyez débutant, amateur ou professionnel, cet atelier s’adresse à vous. Guidés par les Frères Gundecha, pédagogues de renommée internationale, vous découvrirez les principes de la plus ancienne forme de musique et de chant en Inde; connue comme le yoga du son (Naad yoga). Récipiendaires de nombreux prix, les Frères Gundecha ont enregistré plus de 50 albums et sont reconnus par le gouvernement indien pour leur contribution à la musique classique indienne. Une occasion unique de profiter de leur passage à Montréal pour approfondir cet art sacré.

INSCRIPTION

Concert des Frères Gundecha

25 mai 2019, 19 h

LAVI – Pavillon de danse de l’UQAM
840, rue Cherrier, Montréal

Performeurs de renommée internationale, les Frères Gundecha vous feront vivre un concert unique. Récipiendaires de nombreux prix, ils ont enregistré plus de 50 albums et sont reconnus par le gouvernement indien pour leur contribution exceptionnelle au Dhrupad et à la musique classique indienne. Le Dhrupad est la forme la plus ancienne de musique et de chant en Inde. Aussi connue comme la forme musicale du Naad yoga, le yoga du son, le Dhrupad offre une expérience musicale et méditative hors du commun.

30 $ billets achetés en ligne
35 $ à la porte

ACHAT DE BILLETS

Information :
Professeure Andrée Martin, 514-987-3000 # 2105
Professeur Vincent Bouchard-Valentine, 514-987-3000 # 1229
dhrupad.mtl@gmail.com
facebook

One-week Workshop with Gundecha Brothers, masters of Dhrupad

May 20-24, 2019, 9:30 am to 5:30 pm

Centre des musiciens du monde
5043 Saint-Dominique, Montreal

$400 before January 31, 2019
$450 after January 31, 2019
Open to everyone, including instrumentalists (wind, strings, percussion)

Come experience 5 days of Dhrupad! This knowledge old of thousands years unites music, singing, sound, meditation, yoga and consciousness. If you feel called by those aspects, whether you are a beginner, an amateur or a professional, this workshop is for you. Guided by the Gundecha Brothers, internationally renowned teachers, you will discover the principles behind the oldest form of music and singing in India; also known as the yoga of sound (Naad yoga). Recipients of many awards, the Gundecha Brothers have recorded more than 50 albums and are recognized by the Indian government for their contribution to Indian classical music. A unique opportunity to meet the masters of Dhrupad and to deepen this sacred art!

REGISTRATION

Gundecha Brothers Concert

May 25, 2019, 7 pm

LAVI – Pavillon de danse de l’UQAM
840 rue Cherrier, Montreal, H2L 1H4

Internationally renowned performers, the Gundecha Brothers are here for a unique concert. Recipients of many awards, they have recorded more than 50 albums and are recognized by the Indian government for their exceptional contribution to Dhrupad and Indian classical music. Dhrupad is the oldest form of music and singing in India. Also known as the musical form of Naad Yoga, the yoga of sound, Dhrupad offers an extraordinary musical and meditative experience.

$30 online tickets
$35 at the door

BUY TICKETS

Info:
Professor Andrée Martin, 514-987-3000 # 2105
Professor Vincent Bouchard-Valentine, 514-987-3000 # 1229
dhrupad.mtl@gmail.com
facebook

Territoires Partagés, un nouveau site Internet pour la danse

C’est avec grande fierté que la professeure Johanna Bienaise et son équipe de recherche constituée de Julien Blais, Erin Flynn, Natalie Zoey Gauld et Alexis Trépanier ont inauguré le nouveau site Internet Territoires partagés, le mercredi 28 novembre dernier.

Territoires Partagés

Dans un désir d’observation et de documentation des pratiques d’entrainement au Québec, Territoires partagés sera un site Internet, qui, pendant 3 ans, diffusera des dossiers mettant en lumière la pluralité de ces pratiques, donnant la parole aux artistes qui les portent et les traversent. Ces dossiers permettront de parcourir l’écosystème des pratiques en danse. Véritable observatoire d’une période riche en expérimentations, Territoires partagés sera l’occasion d’aller à la rencontre de ceux et celles qui s’entrainent, ceux et celles qui enseignent, ceux et celles qui proposent des espaces de transmission et d’échange. Territoires partagés offrira également une page de ressources permettant à ceux et celles qui le désirent d’approfondir certains sujets via des sites Internet, des articles, des livres, des mémoires ou des thèses.

NOVEMBRE 2018
Pour le premier dossier de Territoires Partagés, Kelly Keenan et Kevin O’Connor nous reviennent sur le Forum pour les éducateurs, organisé en septembre 2018 au Studio 303, sous le thème de la métaphore et du mouvement. Alexis Trépanier nous partage son expérience lors cet évènement à titre de participant. Et Erin Flynn rencontre, dans une entrevue audio, Linda Rabin, enseignante exceptionnelle qui a su laisser son empreinte auprès de plusieurs générations d’artistes en danse et qui a été nommée récemment au sein de l’Ordre de l’excellence en éducation en qualité de membre distingué, titre remis par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec!

 

 

PRIX d’excellence dans le secteur de l’enseignement de la danse en milieu scolaire | Mariève Rivard: Prix Hommage 2017 | Elisabeth Hould: Prix Relève 2018

le Département de danse a remis ses PRIX d’excellence dans le secteur de l’enseignement de la danse en milieu scolaire lors de la journée de formation de l’Association québécoise des enseignants de la danse à l’école (AQEDE) qui sait déroulé à l’École secondaire Cavelier-De LaSalle le vendredi 16 novembre dernier.

Mariève Rivard a reçu le Prix Hommage 2017  et Elisabeth Hould le Prix Relève 2018.

Sur la photo: Hélène Duval, Mariève Rivard, Elisabeth Hould et Caroline Raymond

Mariève Rivard

Mariève Rivard est enseignante de danse à l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle tout en poursuivant une carrière d’interprète, de chorégraphe et de répétitrice. Elle a obtenu un baccalauréat en danse concentration pratique artistique en 1999 puis, un baccalauréat en enseignement de la danse en 2004. En 2016, le grand prix national Essor a été décerné à son école pour le projet Cartes à jouer pour le XXIe siècle, un projet interdisciplinaire où la lauréate a guidé les élèves en danse et en arts dans des créations portant sur les préoccupations des jeunes quant à l’avenir.

Présentation de la récipiendaire

Elisabeth Hould

Elisabeth Hould a obtenue son baccalauréat en enseignement de la danse à l’UQAM en 2011. La même année elle a remporté, conjointement avec son collègue et enseignant-associé Steve Durepos, un prix national Essor pour la mise en œuvre d’un Festival de la danse au sein de l’École Lanaudière. Elle a également complété durant ses études en danse un programme court en psychologie du développement. Dès la fin son baccalauréat, elle a poursuivie ses études dans une Maîtrise en didactique qu’elle a obtenue en 2015 à l’Université de Montréal. Depuis janvier 2017, elle est présidente de l’AQEDÉ. Elle agit à titre de conseillère dans l’Équipe Culture-Éducation (MEES-MCC). Elle a notamment contribué à développer du contenu culturel et pédagogique du site de la Classe culturelle.

Présentation de la récipiendaire

 

 

Étudiant d’un jour | vendredi 15 février 2019

Intéressé par des études universitaires en danse?

Le Département de danse de l’UQAM,
une place de choix pour toi!

8h30
Accueil

9h00 à 10h40
Participation à une classe technique

Partie 1 | Danse contemporaine

Partie 2 | Danse classique

11h00 à 12h30
Participation à un atelier de mouvement dansé

12h45 à 13h45
Midi Pique Nique
Dîner et animation en compagnie
des étudiants et du corps professoral

14h00 à 15h30
Observation de la création du Spectacle chorégraphique dirigé
Sous la direction de Cahterine Gaudet
Présentation en avril 2019

15h30 à 16h30
Rencontre avec la direction des programmes de 1er cycle en danse
Présentation des programmes:
Concentration pratiques artistiques (création – interprétation)
Concentration enseignement
Questions – Réponses

INFORMATION
Alain Bolduc
514-987-3000 poste 7812

 

Sylvie Fortin: Un pas à la fois, mieux vivre grâce à la danse | Programme Audace du FRQSC

Sylvie Fortin co-dirige avec Bonnie Swaine une des 22 équipes Audace subventionné par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC). Le projet Un pas à la fois, mieux vivre grâce à la danse inclus les professeures chercheuses du Département de danse Hélène Duval, Caroline Raymond et Lucie Beaudry.

 

Bonnie Swaine (Université de Montréal), responsable
Lucie Beaudry (Université de Montréal), co-chercheur
Louis Bherer (Université de Montréal), co-chercheur
Hélène Duval
(Université du Québec à Montréal), co-chercheuse
Sylvie Fortin (Université du Québec à Montréal), co-chercheuse
Martin Lemay
(Université du Québec à Montréal), co-chercheur
Patricia Anne McKinley
(Université McGill), co-chercheuse
Caroline Raymond
(Université du Québec à Montréal), co-chercheuse
Guylaine Vaillancourt
(Université Concordia), co-chercheuse

Résumé du projet
En vidéo (5 minutes) 

Par leur travail scénique ou les processus participatifs qu’ils développent avec différentes communautés, les artistes contribuent à un réenchantement du monde que les chercheurs scientifiques, pour leur part, s’efforcent de réinventer par diverses méthodes de recherche quantitatives et qualitatives. Si artistes et chercheurs s’unissent, leurs capacités à être agents transformateurs se démultiplient.Le projet appelle à un croisement et un dépassement des us et coutumes des arts, des sciences humaines et de la santé. La collaboration artistique-scientifique sans précédent qu’il propose vise à générer des changements sociaux positifs. Il regroupe neuf chercheurs de quatre universités avec des profils variés (danse, art thérapie, éducation, kinésiologie, neuropsychologie, réadaptation et sociologie) et le directeur du Centre national de danse thérapie, une division des Grands Ballets Canadiens. Dans le but de déterminer comment des interventions en danse peuvent contribuer à la santé et au mieux-être de personnes d’âges et styles de vie différents, notre équipe propose un déplacement paradigmatique par une méta-étude multicouche. Cette étude d’une durée de 21 mois repose sur sept groupes de recherche qui travaillent déjà, par la danse, avec une diversité de populations : un groupe d’enfants avec des maladies neuromusculaires et un second groupe avec des problèmes de neuro-vision ; un groupe d’adultes en réadaptation physique en clinique externe ; un groupe de femmes avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie ; un groupe d’adultes inactifs sans problèmes de santé particuliers et un second groupe d’adultes atteints de la maladie de Parkinson.À chacune de ces sept études existantes, seront ajoutés des objectifs transversaux communs.

Prix de la danse de Montréal 2018, nos diplômées à l’honneur

Prix de la danse de Montréal 2018, félicitations à nos diplômées!

Katia-Marie Germain (M.A. 2017) : DÉCOUVERTE

Ce prix met en relief la démarche singulière interdisciplinaire et à contre-courant de Katia- Marie Germain ainsi que le minimalisme et l’extrême précision d’un travail concis, contenu et totalement habité.
© Justine Latour

Hélène Blackburn (M.A. 1996) - Cas Public: DIFFUSION INTERNATIONALE

Ce prix souligne la tournée effectuée du 25 février au 5 mai 2018, qui comprenait 34 représentations du spectacle 9 dans 18 villes de 3 pays

Dena Davida (Ph.D. 2006) : CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE

Ce prix rend hommage au travail colossal qu’elle a accompli pour le milieu de la danse pendant sa longue carrière, son intérêt pour les voix émergentes et le développement des artistes ainsi que sa capacité d’analyser la discipline et de chercher constamment à la renouveler.

Les Prix de la danse de Montréal sont un organisme sans but lucratif dont le mandat est de promouvoir Montréal comme centre international de création et de diffusion en danse et de valoriser le dynamisme des personnalités, des organismes et des institutions du domaine de la danse en remettant notamment des distinctions honorifiques accompagnées de récompenses financières.

PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL 2018

 

Laurence Éthier lauréate de la bourse FARE 2018

Félicitations à Laurence Éthier pour l’obtention de la bourse d’excellence FARE 2018!

Chaque année, une bourse d’excellence est remise à un.e étudiant.e inscrit.e à temps plein à la maîtrise en danse, sur l’excellence de son dossier scolaire et son implication dans la vie du programme et du Département de danse.

Tout en poursuivant ses études au sein du Département de danse, Laurence est également enseignante spécialiste à École primaire Lanaudière. Cette bourse consacre ses efforts, sa détermination et son talent.

 

Nouveauté littéraire: Faire danser à l’école

C’est avec une grande fierté que le Département de danse de l’UQAM a procédé, le vendredi 14 septembre 2018, au lancement du livre Faire danser à l’école, 6e publication de la collection Formation et recherche en éducation artistique (FRÉA) des Presses de l’Université Laval. Cet ouvrage de plus de 400 pages est le fruit d’une contribution remarquable de douze auteures ayant des intérêts et des champs d’action et de recherche diversifiés sur l’enseignement de la danse.

Les directrices et auteures de l’ouvrage, Hélène Duval, Caroline Raymond et Nicole Turcotte, toutes trois professeures au Département de danse, ont réalisé cet ouvrage en compagnie de neuf autres auteures-collaboratrices: Marie Beaulieu, Sylvie Fortin, Nicole Harbonnier, également professeures au Département de danse, ainsi que Manon Hotte, Élisabeth Hould, Madeleine Lord, Jade Marquis, Caroline Paré et Monik Bruneau, préfacière.

FaireDanserEcoleLors du lancement auquel plus de 60 personnes des milieux scolaire, universitaire et artistique ont participé, les directrices de l’ouvrage ont souligné l’importance de cette parution, publiée 35 ans après l’unique ouvrage de référence sur l’enseignement de la danse à l’école québécoise La Parole est à la danse (Bruneau, Lord, 1983).

Le livre Faire danser à l’école s’adresse aux actuels et futurs enseignants de la danse en milieu scolaire, aux conseillers pédagogiques, aux formateurs d’enseignants, aux chercheurs, aux artistes et à toute personne intéressée par le sujet. Il se veut une contribution actualisée à la formation et à la pratique des enseignants de la danse à l’école. Dans cet ouvrage, la danse est pensée autour de la notion du FAIRE, comprise dans le sens de l’action de l’enseignant ou de l’artiste. Quatre parties étayent les enjeux d’éducation et de formation de la discipline : DANSER À L’ÉCOLE ; PENSER À FAIRE DANSER ; FAIRE DANSER ; FAIRE APPRÉCIER.

Le livre est disponible en ligne aux Presses de l’université Laval ainsi qu’à la librairie COOP de l’UQAM au coût de 35$
Cet ouvrage a été rendu possible grâce à la contribution et au soutien des partenaires suivants : le Département de danse de l’UQAM, le CRIFPE-UQ, les PUL et l’AQEDÉ.

EXTRAIT


De gauche à droite
Photo 1
Caroline Raymond, Hélène Duval et Nicole Turcotte
Photo 2
Caroline Raymond, Hélène Duval, Caroline Paré, Elisabeth Hould, Nicole Turcotte, Marie Beaulieu, Madeleine Lord, Jade Marquis et Nicole Harbonnier.

Les auteures suivantes étaient absentes: Monik Bruneau, Manon Hotte et Sylvie Fortin

Photos: Léa Castonguay

Johanna Bienaise participe à la 6e édition du LASER Hexagram Montréal

La 6e édition du LASER Hexagram Montréal porte sur ce qui génère le mouvement, lorsque voix, corps et atmosphères (se) meuvent ensemble, afin de multiplier de nouveaux liens entre champs de recherche.

Lors de la soirée, il y aura rencontre fugace entre poésie et danse dans la scénographie atmosphérique intitulée Atmospheres conçue par le Topological Media Lab (TML) et présentée dans leur laboratoire de recherche-création à l’université Concordia.

Cette ample écologie de pratiques sera induite par la poésie de Chantal Neveu (récitée par l’écrivaine en direct) ainsi que le concept d’écocorporéité qui émerge entre danseurs et chorégraphes et spectateurs, tel que développé par Johanna Bienaise. Nima Navab et Desiree Foerster discuteront de leur exploration continue des médias atmosphériques en lien avec les champs éphémères de la lumière, de l’eau, de l’air, du son et de la température. Leur présentation portera sur les modes préréflexifs du sensing permettant de percevoir les changements dynamiques dans l’environnement qui ne sont pas habituellement accessibles.

Venez faire l’expérience d’une spatialité atmosphérique nouvelle, vous êtes convié à bouger avec les présentateurs-trices pour créer un mouvement insoupçonné, où actes et pensées circulent et s’y actualisent, ensemble.

Avec la participation de

Johanna Bienaise, professeure au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Desiree Foerster, doctorante au Institute of Arts and Media à l’université de Potsdam en Allemagne.

Nima Navab, chercheur associé du Topological Media Lab.

Chantal Neveu, écrivaine, performeuse et artiste interdisciplinaire basée à Montréal.

Mercredi 14 novembre 2018, 17 h
Université Concordia
1515, rue Sainte-Catherine Ouest
7e étage, local EV-7.725

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6