Général

Remise des bourses Iro Valaskakis-Tembeck et Pierre Lapointe 2021

Le mercredi 22 octobre dernier, le Département de danse accueillait la cohorte 2021 des étudiant.e.s de deuxième cycle. À cette occasion, madame Lucie Beaudry, Directrice de l’unité de programmes de cycles supérieurs, a dévoilé le nom des récipiendaires des trois bourses offertes pour l’année académique 2021-2022.

Administrés par la Fondation de l’UQAM, soulignons que les étudiant.e.s du Département de danse ont reçu depuis la création en 1990 du fonds Pierre Lapointe au-delà de 57 bourses totalisant plus de 120 000 $ et que depuis 2009, le fonds Iro Valaskakis-Tembeck, a quant à lui permis de remettre 14 bourses pour une valeur de 19 000$.

Nous adressons nos chaleureuses félicitations aux lauréates.

Bourse Iro Valaskakis-Tembeck 2021

Alice Jean
Passionnée de danse, Alice nourrit son parcours par des projets de créations scéniques et l’enseignement de la danse. Elle débute au conservatoire dans sa ville natale. Puis, elle poursuit ses études à Bordeaux par une licence en danse doublée d’une formation au diplôme d’état en enseignement de la danse contemporaine.  

Alice part ensuite à Montréal afin d’intégrer la maîtrise en danse. Depuis, elle multiplie les projets. Elle est co-fondatrice et membre d’un collectif de danseurs nommé Le Rorqual. Elle participe à plusieurs projets de recherche en lien avec le mouvement, le texte et la voix. Sans oublier son activité d’enseignement de la danse, ainsi que son implication à la vie étudiante de l’UQAM.

Aujourd’hui, Alice termine son mémoire sur la transmission de la matrice chorégraphique lors de la reprise d’une œuvre de type recréation. Un projet soutenu par sa directrice de recherche Manon Levac.

Bourse Pierre Lapointe 2021

Photographe : Michaela Bianchini / Retouches : Valérie Picotte

Sabrika Leduc
C’est à un très jeune âge que Sabrika se découvre comme être dansant, notamment à travers la danse sociale latine. Son intérêt pour le mouvement se développe lors du DEC en danse au CEGEP de Saint-Laurent (2012-2014) et se transforme davantage en fascination pendant le Baccalauréat en interprétation du Département de danse de l’UQAM (2014-2017). Depuis 2017, elle poursuit ses études aux cycles supérieures à la maitrise. Son projet de recherche a pour objet l’expérience du saut dansé en classe technique par des étudiants universitaires. Pour ce faire, elle met en oeuvre une méthodologie techno-psychophénoménologique.

En tant qu’auxiliaire d’enseignement du professeur invité Todd Lawrence Stone, elle a tenu un poste de démonstratrice en interprétation de la danse post-moderne au premier cycle de l’UQAM à plusieurs reprises depuis 2017. Ayant à cœur son entraînement comme artiste de scène, elle poursuit sa formation pratique en danse contemporaine, en ballet classique, en jazz, en danse moderne américaine, en méthode Pilates, en pôle fitness, en chant et en jeu. Elle fait quelques apparitions à la télévision et au cinéma dans le monde commercial et en figuration pour des longs métrages hollywoodiens.

Parallèlement à ses études au cycle supérieur et sa formation continue, elle s’implique dans des projets pluridisciplinaires professionnels et communautaires, Les gens de couleur (2017) Juste Pour Rire en collaboration avec Ilotopie, I Stand In (2017) Julie Vulkan, Mamma Mia! (2018) Nuvo théâtre musical theater, 9 to 5 : The Musical (2019) WISTA, Viva To The Diva : A Mezzo-Soprano Struggle To Stardom (2020) Deborah Hermann. Elle s’implique aussi auprès de la communauté LBGTTQQIAAP+, particulièrement avec l’Underground Theater Project comme chorégraphe, assistante à la mise en scène, conceptrice scénique et interprète. Cette année, elle fait partie de la distribution du Cabaret Pastiche des Productions Franco Québec sous la direction d’Anne-Marie Taylor et Christian.

Corinne Skaf
Corinne est artiste et pédagogue de la danse. Elle est chorégraphe au sein de La Compagnie Éphémère. Depuis 2009, elle enseigne la danse contemporaine, l’anatomie du mouvement et le Contact Improvisation à un large éventail d’individus et de groupes, y compris des professionnels, des amateurs, des jeunes, des enfants et des populations marginalisées au sein de camps de réfugiés. Elle a fondé et organise depuis 2016, Le ContactCampBeirut, premier et unique festival arabe de Contact Improvisation et de composition instantanée. Originaire d’un Liban sectaire, ravagé par les guerres consécutives, et préoccupé  par la menace de l’altérité et les insécurités vitales au quotidien. Corrine trouve dans la pratique et la transmission de la danse une expression et un élan de vie ainsi qu’un terrain fertile afin de tisser des liens, briser les peurs, apaiser les violences incarnées. Cultiver la diversité et repenser la collectivité différemment. Elle s’inscrit à l’automne 2020 au DESS en Éducation Somatique du Département de danse de l’UQAM afin d’y approfondir cette quête pédagogique autour du potentiel du travail du mouvement dansé et de sa relation avec le bien-être individuel et collectif.

Samedi 23 octobre 2021 | Portes ouvertes

Vous désirez poursuivre des études universitaires en danse?
Assistez aux Portes ouvertes du samedi 23 octobre 2021, entre 10h et 13h

(Offertes en présentiel et en distanciel)

HORAIRE

10h00 à 10h30
Accueil et visite du Pavillon de danse

10h30 à 11h30
Atelier de danse avec Caroline Laurin-Beaucage, professeure invitée au Département de danse

12h00 à 12h30
Présentations de projets divers réalisés par les étudiant.e.s du Département de danse

12h30 à 13h00
Informations pour bien préparer son dossier pour les auditions en ligne
Réponses à vos questions sur les programmes de 1er cycle

Inscrivez-vous afin de participer aux activités en présentiel au Pavillon de danse de l’UQAM
840 rue Cherrier, Métro Sherbrooke

Attention, afin d’accéder au Pavillon de danse dans le cadre des Portes ouvertes, vous pourriez avoir à présenter votre passeport vaccinal à votre arrivée, et ce, selon les directives sanitaires qui seront en vigueur lors de l’événement. Cette exigence vous sera communiquée par courriel, qu’elle soit exigée ou non.

Dans tous les cas, il vous sera possible de poser vos questions sur le programme à notre kiosque virtuel des Portes ouvertes  https://uqam.zoom.us/j/83235083575  ou en tout temps, par courriel, à l’adresse : prog.danse@uqam.ca

Vous êtes dans l’impossibilité de vous déplacer?

Il nous fera plaisir de répondre à vos questions lors d’une rencontre virtuelle.
Samedi 23 octobre, entre 10h30 et 11h30.

Kiosque virtuel des Portes ouvertes : https://uqam.zoom.us/j/83235083575 

Préalablement à la séance en distanciel, nous vous recommandons de visionner la présentation pré-enregistrée des programmes de baccalauréat en danse. Ces capsules vidéo des discussions entre diplômées des différentes concentrations vous permettront de découvrir les multiples facettes et parcours des professions liées à la danse.

————————————————

AUDITIONS 2022

Afin de débuter vos études dans l’un de nos programmes à l’automne prochain,
prendre note que les Auditions 2022 se tiendront en mode virtuel.

Tous les documents devront être déposés au plus tard le 10 mars 2022.

Cliquez ICI afin de bien vous préparer aux auditions.

Des question sur les portes ouvertes, les auditions ou le programme?
Veuillez nous contacter à l’adresse : prog.danse@uqam.ca

Le Département de danse de l’UQAM,
une place de choix pour une longue carrière !

ICI, découvrez le Département de danse de l’UQAM

————————————————

Classe d’entraînement

————————————————

Danse et nouvelles technologies

————————————————

Atelier chorégraphique

————————————————

Spectacle de fin de session | WE ARE GHOSTS OR ARE WE? d’Andrea Peña, présenté du 15 au 19 avril 2021

————————————————

Cohorte 2021

Lucie Beaudry, nouvelle directrice des programmes de deuxième cycle en danse

Aperçu de l’image

Profitant de la rentrée universitaire, le Département de danse est heureux d’annoncer que la professeure Lucie Beaudry est depuis juin dernier à la direction des programmes de deuxième cycle en danse. Pédagogue reconnue en études théorico-pratiques des formations corporelles et somatiques, elle se joint en 1994 à l’équipe professorale du Département de danse. Lucie Beaudry est titulaire d’un baccalauréat en design graphique (1995), d’une maîtrise en danse (2011) et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en éducation somatique – méthode Feldenkrais (2012) de l’UQAM. Elle détient également une certification en Movement-based Expressive Arts Therapy and Education du Tamalpa Institute (2014), en Californie, et a récemment complété le programme de doctorat interdisciplinaire en santé et société de l’UQAM avec une thèse portant sur la danse en réadaptation de l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Lucie Beaudry fait partie de l’équipe de chercheurs du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR), avec une affiliation à l’Institut universitaire sur la réadaptation en déficience physique de Montréal (IURDPM – pavillon Lindsay) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. Sa programmation de recherche allie plus particulièrement danse et réadaptation (AVC, personnes avec amputation du membre inférieur, jeunes avec une paralysie cérébrale), de même que danse et santé/mieux-être de façon plus large. Sa programmation de recherche s’inscrit de plus dans le champ des nouvelles technologies de réadaptation avec des projets de télédanse, en mode synchrone et asynchrone. De par la nature de ses activités de recherche, elle est également membre du Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation (REPAR), du regroupement stratégique INTER (Ingénierie de technologies interactives en réadaptation) et du Réseau intersectoriel de recherche en santé de l’Université du Québec (RISUQ). Notons également son affiliation au Regroupement pour l’éducation somatique (RES), de l’Association Feldenkrais Québec (AFQ), de l’ISMETA (International Somatic Movement Education and Therapy Association).

La Boîte à outils numérique, un soutien pour vos études

La Boîte à outils numérique est un espace web ayant comme mission d’aider la communauté étudiante de l’UQAM à développer ses compétences numériques et à réussir ses études à l’aide des ressources technologiques accessibles à l’UQAM.   

Tu es au bon endroit pour :   

  • explorer les bases essentielles technologiques de l’UQAM;  
  • découvrir les ressources technologiques auxquelles tu as accès comme étudiant·e de l’UQAM;  
  • développer et mobiliser tes compétences informationnelles et tes habiletés technologiques.  

Suivez la Boîte à outils numérique sur Instagram
La compte Instagram @numerique.uqam.ca est une extension de l’espace web. En plus de te présenter des ressources numériques uqamiennes, nous te proposerons divers contenus sur les enjeux de la citoyenneté numérique.

Elisabeth Hould se joint à l’équipe professorale du Département de danse

Diplômée du baccalauréat en enseignement de la danse de l’UQAM, Elisabeth Hould a enseigné la danse dans plusieurs écoles primaires de la région de Montréal. Elle a d’ailleurs remporté un prix de reconnaissance Essor pour le Festival de danse, organisé avec Steve Durepos à l’école Lanaudière, en 2011. Chargée de cours au Département de danse de l’UQAM, elle forme depuis 2013 les étudiant.e.s en enseignement de la danse et, depuis 2018, ceux de la maîtrise en enseignement des arts (DEPA). Elle a complété une maîtrise en didactique à l’Université de Montréal, durant laquelle elle a obtenu une bourse d’excellence de la Faculté des sciences de l’éducation. Dans le cadre de ses études, elle a mené une recherche portant sur les présentations devant public à l’école primaire et leur influence sur la démarche de création et d’interprétation des élèves ainsi que sur la démarche d’accompagnement des enseignantes.

Soucieuse de contribuer davantage au développement et du rayonnement de la danse à l’école, elle a rejoint le conseil d’administration de l’Association québécoise des enseignants de la danse à l’école (AQEDÉ) en 2015, puis a assuré la présidence de l’association de 2016 à 2020. Son implication lui a valu le prix Relève des prix d’excellence en enseignement du Département de danse de l’UQAM en 2018. Au cours des quatre dernières années, elle a occupé un poste de conseillère pour l’Équipe culture-éducation, un organisme mandaté pour mener les dossiers qui découlent du protocole d’entente entre le ministère de l’Éducation et le ministère de la Culture et des Communications.

Elle a récemment complété une spécialisation de deuxième cycle en neuroéducation et poursuit un doctorat en éducation à l’UQAM sous la direction des professeurs Steve Masson et Caroline Raymond. Dans le cadre de ses études doctorales, Elisabeth s’intéresse à l’utilisation des connaissances issues de la recherche, notamment en neuroéducation et en psychologie cognitive, par les enseignants spécialistes en danse dans le but d’optimiser leurs pratiques.

Elisabeth Hould dispensera au trimestre d’automne le cours de didactique de la danse au préscolaire et au primaire au profil enseignement du Baccalauréat en danse et le cours d’introduction à la méthodologie de la recherche-action en enseignement des arts à la Maîtrise en enseignement des arts. Au trimestre d’hiver, elle offrira les cours de fondements et pratiques en enseignement de la danse en milieu scolaire ainsi que l’initiation au portfolio de développement professionnel.

Ses intérêts de recherche concernent l’enseignement et l’apprentissage de la danse au primaire, la neuroéducation et la neurodidactique de la danse, l’éducation culturelle en contexte scolaire et l’utilisation des connaissances issues de la recherche dans le milieu de l’éducation.

Nous lui souhaitons la bienvenue au sein du Département de danse.

Emmanuel Jouthe, chorégraphe invité pour le cours Spectacle chorégraphique dirigé

BIO] Emmanuel Jouthe – Chorégraphe – SUITES PERMÉABLES - La Rotonde

Le Département de danse de l’UQAM est heureux de recevoir le chorégraphe Emmanuel Jouthe pour le cours Spectacle chorégraphique dirigé: œuvre de répertoire. Élaborant un vocabulaire chorégraphique unique croisant énergie vive et intensité dramatique, il transmettra aux étudiants.es de 3e année son œuvre SUITES PERMÉABLES. Cette pièce s’attarde à cette couche invisible, cet espace personnel qui permet d’entrer en contact avec le monde, de le respirer, de le transpirer et, surtout, de le sentir.

Diplômé du Département de danse de l’UQAM, Emmanuel Jouthe est chorégraphe et directeur artistique de la compagnie Emmanuel Jouthe | Danse Carpe Diem. Depuis 20 ans, il a réalisé plus d’une quinzaine de pièces. En quête d’une relation de proximité sincère entre le·la spectateur·rice et la danse, il explore et crée en questionnant le corps et le mouvement à travers des territoires scéniques et des liens artistiques diversifiés ainsi que par le biais de concepts comme l’Autre, la Beauté et l’Authenticité.

En plus de son projet phare ÉCOUTE POUR VOIR (2008) et de sa récente création VEGA qu’il présentera à Danse-Cité du 27 au 28 novembre 2021, il compte à son répertoire STACCATO RIVIÈRE (2007) et WHEN WE WERE OLD (2013), trio et duo dans lesquelles il a dansé, ainsi que les pièces de groupe CINQ HUMEURS (2010) et SUITES PERMÉABLES (2017) et le duo RIGEL ET BÉTELGEUSE (2018) pour le public en extérieur.

Photo : Mathieu Doyon

La professeure Andrée Martin participe à l’événement [Anti]disciplinary Topographies

La professeure Andrée Martin participe à l’événement [Anti]disciplinary Topographies qui aura lieu du 8 au 12 septembre prochain dans le cadre du prestigieux festival Ars Electronica 2021, à Linz en Autriche. Elle y présentera son travail sur la lenteur. Cette présentation exposera les recherches qu’elle a menées au Laboratoire des Arts VIvants (LAVI), un espace de recherche situé au Département de danse de l’UQAM, ces dernières années, avec comme toile de fond les processus de création et de recherche de K-Kalos, eîdos, skopeîn (2019) et L-Libération (2020). Deux œuvres dont le moteur et le point focal reposent sur la lenteur sous toutes ses formes et ses aspects.

Artiste et chercheure inter, multi, post et trans disciplinaire, Andrée Martin travaille depuis plus de vingt-cinq ans sur la question plurielle du corps et de ses corporéités. Cofondatrice du Laboratoire Arts Vivants et Interdisciplinarité (LAVI, financé par la Fondation canadienne de l’innovation – FCI), elle dirige actuellement un projet d’envergure sur le lien entre l’immersion, les arts vivants et l’équilibre homéostatique. Elle a créé pendant douze ans un Abécédaire du corps dansant, composé d’une suite d’essais littéraires et scéniques sur le corps dansant, dont quatorze lettres/œuvres ont été présentées dans le monde (Canada, Mexique, Chili, Belgique, Espagne, France, Brésil et Inde). Scénariste et réalisatrice, récipiendaire du Core Funding, Mme Martin a signé Le pouvoir du son (2018), Danser Perreault (2003) et Sans titre rouge (1999). Elle a publié plus de cinquante articles sur la danse et le corps à travers le monde, en plus d’avoir dirigé les ouvrages Abécédaire du corps dansant et Territoires en mouvance. La professeure Martin a bénéficié du soutien financier des grands organismes subventionnaires en création et en recherche du Canada (CALQ, CAC, FRQSC, CRSH, FCI).

Mélusine Bonillo et Claire Pearl, lauréates du prix William Douglas 2021

Le mardi 7 septembre dernier, le Département de danse accueillait la cohorte 2021 des étudiants et étudiantes de premier cycle. À cette occasion, la professeure Hélène Duval, directrice de l’unité de programmes du premier cycle, a dévoilé avec grande fierté les récipiendaires ex æquo du prix William Douglas 2020, Mélusine Bonillo et Claire Pearl.

Les membres du jury ont souligné la grande qualité des dossiers de candidature dans lequel les récipiendaires ont su être éloquente afin de relater leurs engagements pluriels. Outre une implication significative dans différentes activités structurantes du Département de danse, Mélusine et Claire ont toutes deux démontré leurs capacités à prendre des initiatives, à réaliser un travail rigoureux et sensible qui a su leur permettre de se développer comme des créatrices et des interprètes prometteuses et engagées. La grande diversité des projets traversés par Claire fut notée ainsi que sa capacité de dialogue et de solidarité. L’implication de Mélusine dans sa communauté, son potentiel artistique prometteur et la diversité de ses projets à venir mêlant interdisciplinarité, et création furent des facteurs déterminants dans le choix de la lauréate.

Le baccalauréat en danse a été toute une aventure. J’ai eu la chance de faire des rencontres fondatrices dans mon parcours, dans le corps professoral comme dans l’équipe des employés.es de soutien que je tiens à remercier particulièrement. M’accorder un temps pour m’incarner m’a permis de me découvrir en tant que créatrice et en tant qu’être humain. Ce n’a pas été de tout repos, sans mentionner la pandémie, ce programme est exigeant et rigoureux.

Grâce à ma ténacité, j’ai pu m’épanouir et acquérir une autonomie sans faille. Depuis que j’ai terminé le bac, j’ai eu la chance de travailler avec des chorégraphes merveilleuses ainsi que de co-fonder ma propre compagnie Ménades Contemporaines. Notre premier événement se déroulera début octobre et nous avons la chance d’avoir d’autres projets en ligne de mire.
Encore une fois merci au personnel de l’UQAM et au corps enseignant, tout particulièrement Caroline Laurin-Beaucage qui m’a apporté beaucoup de soutien durant les derniers mois tortueux de mon parcours.

À la revoyure !
Mélusine

Entre questions et liberté,
Entre doute et identité,
Passion et mouvement,
Cris du cœur, cris de bêtes.

J’ai rencontré un néant artistique.

Ce point à partir duquel tout est possible,
Que je ne saisis toujours pas.
Nous ne pouvons que l’interpréter.
Y danser, y japper.

Mais des cordes ne sont jamais loin,
(Et nos harnais sont toujours prêts.)

On s’y accroche, elles nous attachent;
Au temps
À l’espace
Aux corps
Aux mouvements
Aux autres
À soi.

Elles sont professeurs,
elles sont idées,
elles sont art.

On ne peut donc jamais vraiment se perdre dans le néant.

Merci aux rencontres, aux décentrements multiples, aux gestes de soutien.

Chaleureusement,
Claire

Le prix William Douglas témoigne l’excellence de l’implication de finissantes dans les activités du programme de formation, dans le milieu de la relève en danse à Montréal, de même qu’à l’intérieur de leurs parcours académiques. Le Département de danse adresse ses félicitations aux deux lauréates et leur souhaite la meilleure chance pour leurs projets à venir.

Consignes relatives au retour en présentiel au Pavillon de danse à l’automne 2021

ACCÈS AU PAVILLON DE DANSE

  • Les membres de la communauté :
  • Éprouvant des symptômes;
  • Revenant de voyage;
  • Ayant été en contact étroit avec une personne atteinte;
  • Ayant reçu un diagnostic positif.

Doivent s’abstenir de se présenter sur le campus et en informer l’Université en utilisant le FORMULAIRE D’AUTODÉCLARATION.

  • Il est aussi primordial d’aviser la direction de programme de votre absence. Nous communiquerons à vos enseignants les modalités de votre retour et nous évaluerons la nécessité de mettre en place un dispositif techno pédagogique auquel vous aurez accès durant votre absence.
  • 1er cycle = Hélène Duval duval.helene@uqam.ca
  • 2e cycle = Lucie Beaudry beaudry.lucie@uqam.ca
  • La vaccination n’est pas obligatoire présentement pour accéder au campus. Elle le sera toutefois à compter du 1er septembre 2021 pour toutes les activités du Centre sportif et pour les colloques, congrès, conférences et spectacles ouverts au public.
  • Il n’est plus nécessaire de présenter sa carte UQAM pour accéder au campus et au pavillon.
  • Les entrées et les sorties désignées doivent être utilisées pour accéder ou quitter le pavillon.

RITUEL D’ENTRÉE AU PAVILLON

  • Se désinfecter les mains dès son arrivée au Pavillon de danse.
  • Se diriger directement à son casier afin d’y déposer ses effets personnels.
  • Les vêtements et les chaussures extérieures ne sont pas autorisés en studio.
  • Toujours apporter le strict minimum en studio (bouteille d’eau, balles, rouleau, serviettes, etc.). Ces objets devront se retrouver dans un sac de transport dédié à cet usage.

PORT DU MASQUE ET AUTRES MESURES SANITAIRES

  • Le port du masque de procédure est exigé partout à l’intérieur du Pavillon de danse, incluant en studio, en classe (cours théorique local K-3105) et dans l’ensemble des aires communes.
  • Après usage, veuillez le déposer dans le bac de récupération prévu à cet effet situé à la sortie du pavillon.
  • Le masque de procédure peut être retiré dans les situations suivantes :
    • Lors d’une réunion où les personnes sont assises à 2 m de distance;
    • Lorsque l’on mange ou boit;
    • Lorsque les personnes étudiantes font une présentation orale et se tiennent à 2 m de distance de la personne la plus proche; 
  • Les directives sanitaires relatives à l’hygiène des mains et à l’étiquette respiratoire doivent continuer d’être strictement observées. 
  • Les recommandations liées au nettoyage des surfaces et des équipements fréquemment touchés ainsi que des surfaces de travail partagées sont maintenues.

DISTANCIATION PHYSIQUE

  • La distanciation physique est maintenue à 2 m dans les studios du Pavillon de danse en raison du type d’activité et des situations pédagogiques qui y sont exercés.
  • La distanciation physique de 1 m doit être respectée dans les aires communes (aires de repas, corridors escaliers, etc.).
  • Les rassemblements doivent être évités dans les aires communes.
  • Les indications du nombre de personnes autorisées dans les studios doivent être respectées.
  • Sous l’autorité d’un enseignant, il est possible d’augmenter exceptionnellement la capacité des studios dans les cas suivants :
  • L’apprentissage d’exercices isostatiques;
  • Un point de rencontre avec l’ensemble des étudiants avant de les répartir entre les deux studios ;
  • La présentation ou l’évaluation d’un exercice (la majorité du groupe observe alors que des groupes de moins de 10 étudiants présentent l’exercice en se déplaçant dans l’espace).
  • Les activités sociales autres que de nature pédagogique ou professionnelle sont autorisées aux conditions suivantes :
    • Maximum de 25 personnes, dans une salle dont la capacité permet la distanciation de 2 m, et port obligatoire du masque.
  • Le local dédié à l’AMED (K-1160) est de nouveau ouvert. Les mesures de distanciation doivent y être conservées.
  • Les aires de repas désignés sont :
    • Le 2e étage : espace central et laboratoire;
    • La salle à manger du 1er étage;
    • Le ratio est de quatre personnes par grande table et une personne par pupitre;
    • Compte tenu du nombre restreint de micro-ondes, il est recommandé de prévoir un lunch froid, à conserver au frais, ou un repas chaud que vous aurez mis dans un contenant isolant.

MON BIEN-ÊTRE

  • De nombreuses ressources sont à votre disposition sur les plans académique, psychologique, technologique et financier. N’hésitez pas à y recourir. Pour connaître ces ressources, consulter le site Info-études, qui présente plusieurs autres informations pour vous appuyer tout au long du trimestre.
  • Des services adaptés à vos besoins vous sont accessibles en tout temps par les services à la vie étudiante. N’hésitez pas à les consulter : vie-etudiante.uqam.ca

PERSONNES RESSOURCES

Premier cycle : Carolanne Letourneau, Agente de gestion de programme-  letourneau.carolanne@uqam.ca – 514 987-3182
Deuxième cycle : Chantal Lantin, Agente de gestion de programme – lantin.chantal@uqam.ca – 514 987-8570
Contrat étudiant : Christian Gervais, attaché d’administration – gervais.christian@uqam.ca – 514 987-3000 poste 4956
Technicienne en travaux pratiques : Éliane Cantin – cantin.eliane@uqam.ca – 514 987-3000 poste 7822
Chargé de projets de production : Alain Bolduc – bolduc.alain@uqam.ca – 514 987-3000 poste 7812

7 au 9 septembre | Clinique de vaccination sans rendez-vous

Clinique de vaccination sans rendez-vous sera accessible pour tous les membres de la communauté.

> Du 7 au 9 septembre à l’Agora du pavillon Judith-Jasmin  
405, rue Sainte-Catherine Est 

> Le 8 septembre au pavillon des Sciences biologiques  
141, avenue du Président-Kennedy

La vaccination a des impacts positifs significatifs dans le contexte actuel et nous permet une rentrée en présentiel au trimestre d’automne.

Tout savoir pour modifier ou devancer votre rendez-vous pour la 2e dose de vaccin.

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6