Chargés de cours

Pour communiquer avec un.e chargé.e de cours, veuillez consulter le répertoire des personnes de l’UQAM

BERGERON, Caroline
Aperçu de l’image

Caroline Bergeron enseigne la danse en milieu scolaire depuis plus de 17 années. Elle cumule les expériences au primaire et au secondaire, dans les secteurs publics et privés. Elle s’intéresse particulièrement au processus créatif, aux nouvelles technologies, à la diversité et à l’inclusion. Depuis 2012, elle est chargée de cours au département de danse et participe à l’élaboration de différents projets et recherches. Elle soutient l’association québécoise des enseignant.e.s de la danse à l’école (AQEDÉ) et a vif intérêt pour l’insertion professionnelle des nouveaux.elles enseignant.e.s. 

Outre la danse et le milieu scolaire, elle participe à des stages de coopération internationale ayant comme thèmes centraux: l’art, l’éducation citoyenne et l’entreprenariat en mode coopératif. Elle a aussi fondé un bistro portant comme mission une restauration santé, des produits locaux et une diffusion culturelle variée. Elle croit en une diversité d’expériences afin d’enrichir son enseignement, ses élèves et étudiant.e.s.  

BLAIS, Julien
Aperçu de l’image

Julien Blais est un metteur scène, artiste-chercheur, concepteur vidéo polyvalent et proactif. Il a signé plus d’une quarantaine de mises en scène au cours des vingt dernières années (productions professionnelles, scolaires et théâtre social) ainsi qu’une vingtaine d’interventions théâtrales dans les rues, les métros et les parcs montréalais. Son travail se caractérise par son désir de délier les créativités et de faire vivre toutes les scènes. Les différents projets qui l’ont animé au cours des dernières années lui ont permis de travailler en équipe, avec des collaborateurs créatifs, afin de donner aux spectacles une esthétique singulière où les corps des interprètes côtoient des images numériques à l’intérieur de textes incisifs pour révéler des univers atypiques. 

Ses conceptions vidéo se définissent à travers la réalisation de séquences poétiques, débridées et innovantes dans lesquelles les apports du numérique contribuent au renforcement de dramaturgies originales. Ses plus récents projets l’ont amené à travailler auprès d’artistes tels qu’Éric Jean, Angela Konrad, Mario Borges, Benoît Vermeulen, Geoffrey Gaquère, Nini Bélanger, Patrice Dubois, Pascal Brullemans, José Babin, Jean-Simon Traversy.

En plus d’une carrière artistique foisonnante, Julien Blais a été invité à titre de professeur invité ( janvier à juin 2021 )au Département de Danse de l’UQAM dans lequel il agit également comme chargé de cours ainsi qu’à l’École des médias de l’UQAM. Il donne fréquemment de nombreuses conférences et formations (RTA, Aux Écuries, AQEDE) dans lesquelles il présente des outils numériques stimulants, tant pour la recherche que pour la création.

BLANCHET, Nathalie

Nathalie Blanchet est une formatrice en danse chevronnée, possédant plus de 23 années d’expérience en enseignement aux niveaux professionnel, universitaire, collégial et scolaire. Elle est reconnue comme une pédagogue et conseillère qui démontre de la rigueur, de la passion et de l’investissement, et cela, toujours dans un souci positif de développement des étudiantes et étudiants.

Diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM), elle a dansé principalement pour les compagnies Bouge de là, Sylvain Émard Danse, Pigeons International et a participé à la dernière tournée mondiale de JOE, la pièce phare du grand chorégraphe Jean-Pierre-Perreault. Elle participe également aux œuvres de plusieurs chorégraphes indépendants et figure dans ses propres créations ainsi que dans plusieurs films et courts-métrages.


Nathalie est diplômée de HEC-Montréal, sa Maîtrise en management des entreprises culturelles l’amène à travailler parallèlement comme gestionnaire, entre autres, au Cirque Éloize de 2018 à 2020.

BOURASSA-BEAUDOIN, Emmanuelle

Mini-Bio

CONNORS, Stéphanie

Mini-Bio

DE LOTBINIÈRE-HARWOOD, Andrew

Mini-Bio

DUSSAULT, Geneviève
Aperçu de l’image

Geneviève Dussault a étudié la musique ainsi que différentes techniques de danse (classique, baroque, renaissance, indienne et contemporaine). Détentrice d’une maîtrise en danse de l’Université York de Toronto (1991), elle est aussi spécialiste en analyse du mouvement, diplômée du Laban/ Bartenieff Institute of Movement Studies (1996).

Chargée de cours au département de danse de l’UQAM de 1984 à aujourd’hui, et au département de kinanthropologie entre 1999 et 2009, elle se distingue par sa polyvalence et ses compétences couvrant plusieurs domaines, dont l’analyse du mouvement, la rythmique, la didactique, les danses d’époque, l’histoire et l’anthropologie. Son implication et son engagement ont été soulignés par un prix d’excellence en enseignement dans la catégorie chargée de cours de l’UQAM en 2016.

Entre 1983 et 2004, en tant que chorégraphe et interprète elle a œuvré pour la scène et le cinéma en danse baroque et contemporaine, et s’est produite au Canada et en Europe grâce à l’appui du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Depuis 2013, elle pratique le mouvement authentique et participe comme interprète aux projets chorégraphiques de Sarah Dell’Ava présentés à Tangente : Oriri (2013), Ori (2017), au FTA : O2 (2021) et 0 prévu pour 2022 à Tangente. Depuis plusieurs années, elle chante aussi avec le Chœur du Plateau,ensemble vocal sous la direction de Roseline Blain, lequel a remporté la 2e place au Concours national des chœurs amateurs du Canada en 2017.

En 2016, elle rédige deux Themas sur la danse au Québec pour le site français Numéridanse:
https://www.numeridanse.tv/themas/parcours/la-danse-au-quebec-identites-multiples
https://www.numeridanse.tv/themas/parcours/la-danse-au-quebec-les-corps-deraisonnables

Depuis 2011, en collaboration avec la professeure Nicole Harbonnier, elle participe à des projets de recherche sur la complémentarité entre l’analyse du mouvement Laban (LMA) et l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé (AFCMD) selon la perspective proposée par Hubert Godard. Ces projets sont subventionnés par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada [CRSH : « Développement savoir (2013-2016) et « Savoir (2019-2024)]. Leurs travaux de recherche ont mené à une nouvelle schématisation conceptuelle de l’observation-analyse du mouvement (OAM).

Les publications récentes de Geneviève Dussault comportent plusieurs articles sur l’observation-analyse du mouvement en collaboration avec Nicole Harbonnier et Catherine Ferri.
https://www.oamdanse.ca/

Depuis 2020 elle participe à un projet de recherche multidisciplinaire sous la direction du Dr Ahmed Moussa, réunissant des spécialistes en néonatalité, en sociologie, en mesure et évaluation et en Observation-Analyse du Mouvement. Ce projet, financé par le programme intersectoriel Audace du Fonds de recherche du Québec, utilise l’OAM pour la co-construction d’outils d’analyse et d’évaluation des actions non techniques (ANT) en situation d’urgence en néonatalité.

Son implication et son excellence comme chercheure ont été récompensées par un prix d’excellence en recherche de la faculté des arts de l’UQAM en 2021.

GAUDET, Catherine

Mini-Bio

GARNIER, Ève
Aperçu de l’image

Eve Garnier est de nationalité française, c’est cependant au Danemark et à Montréal qu’elle bâtit sa carrière. Après des débuts en danse classique à Paris, Eve s’intéresse à la technique release qui va inspirer jusqu’à maintenant son développement artistique et pédagogique.
Enseignante au département de danse de L’UQAM depuis 2018, elle partage avec les étudiants.es ses connaissances, ses envies de mouvements à travers les cours techniques et des projets particuliers, dont récemment le film Vu d’ici tout va bien ! co-réalisé avec Julien Blais.

Interprète au Canada, en Europe et États-Unis, elle collabore depuis ses débuts avec des chorégraphes et artistes de tous horizons tels que: Marie Chouinard, Dominique Porte, Tim Feldmann, David Dorfman, Anders Christiansen, Martin Bélanger, Katia Gagné, Sabrina Reeves ou l’Opéra Royal du Danemark.
Son regard de répétitrice l’amène à travailler étroitement avec entre autres la Compagnie Marie Chouinard, Dominique Porte et Martin Bélanger.
Conceptrice de projets artistiques en duo avec l’artiste Victoria May, elle a invité des artistes à chorégraphier pour elles. Ces créations ont été présentées au théâtre Espace Go et dans les maisons de cultures de Montréal ainsi qu’au Danemark.

Parallèlement, Eve a joué dans plusieurs séries télévisées, publicités et court-métrage en Scandinavie, en Allemagne et au Québec. L’association danoise des artistes lui a décerné en 2007 le prix « Morgens Brandt » pour sa contribution au monde de la danse danoise.

GUINDON, Stéphanie

Mini-Bio

KEENAN, Kelly

Mini-Bio

LACHAPELLE, Hélène

Mini-Bio

LE BEAU, Anne

Mini-Bio

MONTAIGNAC, Katya

Mini-Bio

PORTE, Dominique

Mini-Bio

PRÉVOST, Ginette

Mini-Bio

RABIN, Linda

Mini-Bio

SAAD, Myriam

Mini-Bio

TANABE, Mariko

Mini-Bio

TURCOTTE, Nicole

Nicole Turcotte a été professeure invitée en études des pratiques pédagogiques au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal de 2011 à 2017. Depuis sa retraite en 2017, elle assume à l’occasion des charges de cours à la Maîtrise en enseignement des arts et au programme de baccalauréat en enseignement de la danse. Son expérience professionnelle s’étend de l’enseignement de la danse auprès d’adolescents, à l’écriture des programmes ministériels en danse (MELS) et à la coordination de dossiers culturels qu’elle a assumé pour le même ministère.  Son expérience s’additionne aussi de la conception de ressources pédagogiques pour la danse destinée aux jeunes publics, notamment celles du parcours pédagogique en ligne de la Fondation Jean-Pierre Perreault.

Son secteur et ses intérêts de recherche ont porté sur les liens qui unissent le milieu culturel et le milieu scolaire et sur l’accompagnement à la réflexion pédagogique et didactique notamment par l’usage de l’écriture. En plus de la rédaction d’articles dans des ouvrages collectifs traitant de l’enseignement des arts, elle a co-dirigé l’ouvrage Faire danser à l’école, qui constitue dorénavant l’ouvrage de référence dans la formation des futurs enseignants de la danse à l’école.  Nicole Turcotte est aussi l’instigatrice de la création de l’Association québécoise des enseignants de la danse à l’école (AQEDÉ). En 2010, c’est avec une équipe de huit autres personnes que les bases de l’association sont lancées.

En 2019, elle s’est méritée le prix d’excellence en enseignement Prix Hommage décerné par le Département de danse.

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6