« Du corps intime au corps social » : pratiques somatiques et pensée critique », un dialogue avec Sylvie Fortin

Le fait d’être présent à son corps, de le percevoir et del’habiter est un facteur essentiel du processus de subjectivation (ou empowerment),c’est-à-dire du processus qui rend possible la capacité d’agir, de sepositionner et de faire des choix selon son libre arbitre et non en fonction d’unenorme ou d’une idéologie extérieure. Les recherches de la professeure … Lire la suite de « Du corps intime au corps social » : pratiques somatiques et pensée critique », un dialogue avec Sylvie Fortin