Mélusine Bonillo et Claire Pearl, lauréates du prix William Douglas 2021

Le mardi 7 septembre dernier, le Département de danse accueillait la cohorte 2021 des étudiants et étudiantes de premier cycle. À cette occasion, la professeure Hélène Duval, directrice de l’unité de programmes du premier cycle, a dévoilé avec grande fierté les récipiendaires ex æquo du prix William Douglas 2020, Mélusine Bonillo et Claire Pearl.

Les membres du jury ont souligné la grande qualité des dossiers de candidature dans lequel les récipiendaires ont su être éloquente afin de relater leurs engagements pluriels. Outre une implication significative dans différentes activités structurantes du Département de danse, Mélusine et Claire ont toutes deux démontré leurs capacités à prendre des initiatives, à réaliser un travail rigoureux et sensible qui a su leur permettre de se développer comme des créatrices et des interprètes prometteuses et engagées. La grande diversité des projets traversés par Claire fut notée ainsi que sa capacité de dialogue et de solidarité. L’implication de Mélusine dans sa communauté, son potentiel artistique prometteur et la diversité de ses projets à venir mêlant interdisciplinarité, et création furent des facteurs déterminants dans le choix de la lauréate.

Le baccalauréat en danse a été toute une aventure. J’ai eu la chance de faire des rencontres fondatrices dans mon parcours, dans le corps professoral comme dans l’équipe des employés.es de soutien que je tiens à remercier particulièrement. M’accorder un temps pour m’incarner m’a permis de me découvrir en tant que créatrice et en tant qu’être humain. Ce n’a pas été de tout repos, sans mentionner la pandémie, ce programme est exigeant et rigoureux.

Grâce à ma ténacité, j’ai pu m’épanouir et acquérir une autonomie sans faille. Depuis que j’ai terminé le bac, j’ai eu la chance de travailler avec des chorégraphes merveilleuses ainsi que de co-fonder ma propre compagnie Ménades Contemporaines. Notre premier événement se déroulera début octobre et nous avons la chance d’avoir d’autres projets en ligne de mire.
Encore une fois merci au personnel de l’UQAM et au corps enseignant, tout particulièrement Caroline Laurin-Beaucage qui m’a apporté beaucoup de soutien durant les derniers mois tortueux de mon parcours.

À la revoyure !
Mélusine

Entre questions et liberté,
Entre doute et identité,
Passion et mouvement,
Cris du cœur, cris de bêtes.

J’ai rencontré un néant artistique.

Ce point à partir duquel tout est possible,
Que je ne saisis toujours pas.
Nous ne pouvons que l’interpréter.
Y danser, y japper.

Mais des cordes ne sont jamais loin,
(Et nos harnais sont toujours prêts.)

On s’y accroche, elles nous attachent;
Au temps
À l’espace
Aux corps
Aux mouvements
Aux autres
À soi.

Elles sont professeurs,
elles sont idées,
elles sont art.

On ne peut donc jamais vraiment se perdre dans le néant.

Merci aux rencontres, aux décentrements multiples, aux gestes de soutien.

Chaleureusement,
Claire

Le prix William Douglas témoigne l’excellence de l’implication de finissantes dans les activités du programme de formation, dans le milieu de la relève en danse à Montréal, de même qu’à l’intérieur de leurs parcours académiques. Le Département de danse adresse ses félicitations aux deux lauréates et leur souhaite la meilleure chance pour leurs projets à venir.

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6