Présentation orale des projets de mémoire de maîtrise de Natalie Zoey Gauld et de Sophie Levasseur | Lundi 17 juin à 14 h

Présentation orale des projets de mémoire de maîtrise de Natalie Zoey Gauld, sous la direction de la professeure Johanna Bienaise, et de Sophie Levasseur, sous la direction de Johanna Bienaise et de Katya Montaignac, chargée de cours au Département de danse.

Cet exercice oral s’inscrit dans le cadre du cours DAN8005 : Séminaire d’intégration, étape finale avant la réalisation de la recherche ou de la création.  Chaque présentation de 20 minutes sera suivie d’une période d’échanges de 10 minutes.

Natalie Zoey Gauld
Titre : Performing the self, onstage and online : solo dance explorations.
Résumé :Considering the concept of identity in the lineage of queer and feminist theorists as socially constructed, unstable, and in motion, N. Zoey Gauld is fascinated by the performative nature of identity in the contexts of the stage and the internet.
Exploring the tensions, continuums and overlap between: performance as defined in the arts / performance as defined in the social sciences, social identity / somatic identity, private space / public space, work space / leisure space, physical space / digital space, Gauld asks : how is her identity at play in the creation and performance of a solo dance work for a live as well as a virtual audience? What are the personal and socio-political implications of this practice?

Sophie Levasseur
Titre : La rencontre entre l’interprète-créateur et le spectateur au centre de l’expérience esthétique
Résumé : Ce projet de recherche prenant la forme d’un mémoire-création témoigne d’une envie de penser la cogestion de la coprésence — l’être-ensemble, l’être-avec — entre l’interprète-créateur et le spectateur. Comment favoriser leur rencontre au sein d’un dispositif chorégraphique? Quelles sont les modalités dialogiques qui participent à cette rencontre lors du partage d’une expérience esthétique? L’objectif sera d’analyser ce qui agit comme invitation à saisir le pouvoir d’agir dont dispose tout spectateur qui s’engage dans l’expérience esthétique, effaçant (utopiquement) la distance entre les interprètes-créateurs et le public ou au contraire en l’assumant : « la distance n’est pas un mal à abolir, c’est la condition de toute communication» (Rancière, 2008, p.16)

QUAND:
Lundi 17 juin à 14 h
Local K-3105
Pavillon de danse de l’UQAM
840 Cherrier (métro Sherbrooke).

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6