Auteur : bolduc_a

Laurence Éthier lauréate de la bourse FARE 2018

Félicitations à Laurence Éthier pour l’obtention de la bourse d’excellence FARE 2018!

Chaque année, une bourse d’excellence est remise à un.e étudiant.e inscrit.e à temps plein à la maîtrise en danse, sur l’excellence de son dossier scolaire et son implication dans la vie du programme et du Département de danse.

Tout en poursuivant ses études au sein du Département de danse, Laurence est également enseignante spécialiste à École primaire Lanaudière. Cette bourse consacre ses efforts, sa détermination et son talent.

 

Nouveauté littéraire: Faire danser à l’école

C’est avec une grande fierté que le Département de danse de l’UQAM a procédé, le vendredi 14 septembre 2018, au lancement du livre Faire danser à l’école, 6e publication de la collection Formation et recherche en éducation artistique (FRÉA) des Presses de l’Université Laval. Cet ouvrage de plus de 400 pages est le fruit d’une contribution remarquable de douze auteures ayant des intérêts et des champs d’action et de recherche diversifiés sur l’enseignement de la danse.

Les directrices et auteures de l’ouvrage, Hélène Duval, Caroline Raymond et Nicole Turcotte, toutes trois professeures au Département de danse, ont réalisé cet ouvrage en compagnie de neuf autres auteures-collaboratrices: Marie Beaulieu, Sylvie Fortin, Nicole Harbonnier, également professeures au Département de danse, ainsi que Manon Hotte, Élisabeth Hould, Madeleine Lord, Jade Marquis, Caroline Paré et Monik Bruneau, préfacière.

FaireDanserEcoleLors du lancement auquel plus de 60 personnes des milieux scolaire, universitaire et artistique ont participé, les directrices de l’ouvrage ont souligné l’importance de cette parution, publiée 35 ans après l’unique ouvrage de référence sur l’enseignement de la danse à l’école québécoise La Parole est à la danse (Bruneau, Lord, 1983).

Le livre Faire danser à l’école s’adresse aux actuels et futurs enseignants de la danse en milieu scolaire, aux conseillers pédagogiques, aux formateurs d’enseignants, aux chercheurs, aux artistes et à toute personne intéressée par le sujet. Il se veut une contribution actualisée à la formation et à la pratique des enseignants de la danse à l’école. Dans cet ouvrage, la danse est pensée autour de la notion du FAIRE, comprise dans le sens de l’action de l’enseignant ou de l’artiste. Quatre parties étayent les enjeux d’éducation et de formation de la discipline : DANSER À L’ÉCOLE ; PENSER À FAIRE DANSER ; FAIRE DANSER ; FAIRE APPRÉCIER.

Le livre est disponible en ligne aux Presses de l’université Laval ainsi qu’à la librairie COOP de l’UQAM au coût de 35$
Cet ouvrage a été rendu possible grâce à la contribution et au soutien des partenaires suivants : le Département de danse de l’UQAM, le CRIFPE-UQ, les PUL et l’AQEDÉ.

EXTRAIT


De gauche à droite
Photo 1
Caroline Raymond, Hélène Duval et Nicole Turcotte
Photo 2
Caroline Raymond, Hélène Duval, Caroline Paré, Elisabeth Hould, Nicole Turcotte, Marie Beaulieu, Madeleine Lord, Jade Marquis et Nicole Harbonnier.

Les auteures suivantes étaient absentes: Monik Bruneau, Manon Hotte et Sylvie Fortin

Photos: Léa Castonguay

Vendredi 23 novembre 2018 | Marie Beaulieu participe à une conférence sur la culture de la célébrité au Québec

La professeures Marie Beaulieu participe à une conférence sur la culture de la célébrité au Québec

 

CRILCQRENCONTRES SCIENTIFIQUES
REGARDS CROISÉS SUR LA CULTURE DE LA CÉLÉBRITÉ AU QUÉBEC
SÉANCE 3 : « VOIX ET IMAGES DE LA STAR : LE CORPS CÉLÈBRE DANS TOUS SES ÉTATS »

Avec la partiticpation de Marie Beaulieu (CRILCQ, UQAM), Pierre Barrette (CRILCQ, UQAM), Dominic Hardy (CRILCQ, UQAM)
Organisée par Adrien Rannaud stagiaire postdoctoral au CRILCQ à l’UQAM.

Cette troisième séance est consacrée aux représentations et aux discours entourant la célébrité dans différents champs artistiques (danse, caricature de presse, télévision), ce qui nous permettra de mieux saisir le déploiement du vedettariat dans l’espace public et ses conséquences sur les modalités d’expression artistique et d’appréciation qui fondent la vie culturelle. On envisagera également les différences qui s’opèrent entre les vedettes en termes de genre sexué (masculin/féminin).

VOIX ET IMAGES DE LA STAR : LE CORPS CÉLÈBRE DANS TOUS SES ÉTATS
vendredi 23 novembre 2018, 13:30 à 16:00
UQAM, pavillon Judith-Jasmin (local J-4225)

Johanna Bienaise participe à la 6e édition du LASER Hexagram Montréal

La 6e édition du LASER Hexagram Montréal porte sur ce qui génère le mouvement, lorsque voix, corps et atmosphères (se) meuvent ensemble, afin de multiplier de nouveaux liens entre champs de recherche.

Lors de la soirée, il y aura rencontre fugace entre poésie et danse dans la scénographie atmosphérique intitulée Atmospheres conçue par le Topological Media Lab (TML) et présentée dans leur laboratoire de recherche-création à l’université Concordia.

Cette ample écologie de pratiques sera induite par la poésie de Chantal Neveu (récitée par l’écrivaine en direct) ainsi que le concept d’écocorporéité qui émerge entre danseurs et chorégraphes et spectateurs, tel que développé par Johanna Bienaise. Nima Navab et Desiree Foerster discuteront de leur exploration continue des médias atmosphériques en lien avec les champs éphémères de la lumière, de l’eau, de l’air, du son et de la température. Leur présentation portera sur les modes préréflexifs du sensing permettant de percevoir les changements dynamiques dans l’environnement qui ne sont pas habituellement accessibles.

Venez faire l’expérience d’une spatialité atmosphérique nouvelle, vous êtes convié à bouger avec les présentateurs-trices pour créer un mouvement insoupçonné, où actes et pensées circulent et s’y actualisent, ensemble.

Avec la participation de

Johanna Bienaise, professeure au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Desiree Foerster, doctorante au Institute of Arts and Media à l’université de Potsdam en Allemagne.

Nima Navab, chercheur associé du Topological Media Lab.

Chantal Neveu, écrivaine, performeuse et artiste interdisciplinaire basée à Montréal.

Mercredi 14 novembre 2018, 17 h
Université Concordia
1515, rue Sainte-Catherine Ouest
7e étage, local EV-7.725

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6