Auteur : bolduc_a

RENDER d’Emily Gualtieri et David Albert-Toth ( PARTS+LABOUR_DANSE ) | Spectacle de fin de session | 11 au 14 décembre 2019

Le Département de danse de l’UQAM présente
RENDER

Conception et réalisation:
David Albert-Toth et Emily Gualtieri PARTS+LABOUR_DANSE

Pour cette création avec les étudiantes de 3e année, le duo de chorégraphes revisite LA VIE ATTEND, une de leur pièce phare créée en 2017. Inspirée par le raisonnement du philosophe politique Thomas Hobbes selon lequel les êtres humains oscillent constamment entre un désir de pouvoir et l’emprise de la peur, LA VIE ATTEND explore les stratégies et les secrets d’un groupe tour à tour coéquipiers, ennemis, témoins et instigateurs, vainqueurs et perdants.

Répétitrice
Jamie Wright, avec le soutien de Simon-Xavier Lefebvre
Conception sonore
David Drury
Conception lumière
Paul Chambers
Costumes
Adam Provencher

Une œuvre interprétée par les étudiantes du baccalauréat en danse de l’UQAM
Pamela Aubé
Noémie Beaulieu-Ste Marie
Amandine Boulineau Pillet
Véronique Chartier
Châtelaine Côté-Rioux
Léa Dargis-Deschesnes
Zoé Delsalle
Ariane Demers
Camïlle Paquin
Anna Erbibou
Lila Geneix
Johanna Lucchese
Alice Marroquin-Éthier
Adèle Morrissette
Laureline Morin
Sandrine Parent
Catherine Pelletier-Voyer
Marie-Noëlle Roux
Danae Serinet Barrera

Photographies et bande annonce
Robin Pineda Gould
Affiche
Sarah Bronsard
Direction de production
Alain Bolduc

RENDER
11 au 14 décembre 2019
20h00
Pavillon de danse de l’UQAM
840, rue Cherrier (Métro Sherbrooke)
10$
5$ | étudiants
Billets en vente les soirs de spectacle

Information et réservation :
514-987-3000 poste 7812

29 novembre | Tribune 840 no.45

Le Département de danse de l’UQAM et Tribune 840 présentent:
LA RENCONTRE EN DANSE : CONVIVANCE/COPRÉSENCE/CONFRONTATION ?
Vendredi 29 novembre 2019 – 14 h – 18 h

Invités : Julie Beaulieu[1], Sophie Levasseur[2], Astrid Tirel[3] et Anatoli Vlassov[4]

Comment la danse favorise-t-elle la rencontre, l’ouverture à l’autre ? Comment valorise-t-elle le dialogue, l’échange, l’écoute, la compréhension mutuelle, le « vivre ensemble », la convivance ?

Certains créateurs font de l’interaction et de la participation le cœur de leur propos artistique. En ce sens, les œuvres dites « de l’esthétique relationnelle » cherchent à créer une ouverture, un dialogue, à produire « des espaces-temps » où les « expériences interhumaines […] s’essaient à se libérer des contraintes » ; « des lieux où s’élaborent des socialités alternatives, des modèles critiques, des moments de convivialité ». Ces œuvres génèrent « un interstice social à l’intérieur [duquel] ces expériences, ces nouvelles « possibilités de vie », s’avèrent possibles » (Bourriaud, 2001, p. 47). Dans la démarche de certains chorégraphes, la rencontre est abordée sous la forme d’une communion, d’une coprésence ou d’une liaison sensible, tandis que plusieurs artistes explorent le thème du dialogue intergénérationnel, puis d’autres approfondissent un dialogue interculturel, terme qui peut évoquer « la rencontre de cultures ainsi que le rapport d’altérité » (Boivin, 2015, p. 128).

On peut se demander, surtout à une période où l’art est souvent caractérisé par des transferts culturels et du métissage (Tembeck, 2001), à une ère où nos identités sont hybrides, plurielles et mouvantes, comment les artistes inventent-ils « de nouveaux modes de liaison, plus fluides, pour que l’étrangeté […] puisse faire son travail en nous » (Corin, 2001, p. 70) ? Comment la danse permet-elle de se sensibiliser à différentes manières d’être, de penser et d’entrer en relation ? Quelles formes prennent les rencontres artistiques dans le monde actuel ?  À quelles conditions s’établit le dialogue ? Quels sont les effets de la rencontre et du dialogue sur les participants ? La rencontre engage-t-elle parfois des conflits, de la confrontation ? Est-il possible d’éviter l’ethnocentrisme ; de ne pas « penser l’autre selon soi » (Mvilongo, 2001, p. 393) ? Dans quelle mesure peut-on opérer son propre décentrement ? Enjeux identitaires, somatiques, artistiques, culturels et politiques sont indissociablement mêlés dans toutes ces questions.
Josiane Fortin

PROGRAMME
14 h à 15 h 30
Trilogue avec Julie Beaulieu, Astrid Tirel et Anatoli Vlassov
15 h 30 à 16 h 30
Mémoire-création RIEN CONTRE C.Q.F.D de Sophie Levasseur
16 h 30 à 18 h
Cercle de parole

Références
Boivin, J. (2015). Compte rendu de L’interculturel au Québec : rencontres historiques et enjeux politiques, sous la direction de Lomomba Emongo et Bob W. White. Alterstice, 5(2), 123-129.
Bourriaud, N. (2001). Esthétique relationnelle. France : Les presses du réel.
Corin, E. (2001). L’étranger en résonance. Dans C. Pontbriand (dir.), Danse : langage propre et métissage culturel (p. 63-72). Montréal : Parachute.


[1] MA danse UQAM, doctorante en Études et pratiques des arts UQAM, danseuse de Bharatanatyam et de danse contemporaine
[2] BA danse UQAM, étudiante Maitrise en danse UQAM, artiste en danse et performance
[3] Ph.D. en sociologie, chargée de cours à l’UQAM, chercheure en théâtre autochtone contemporain d’Amérique du Nord
[4] Danseur, chorégraphe, vidéaste et chercheur, doctorant Université Paris 1 Panthéon Sorbonne  

Professeures, diplômes et étudiants bien présents au Parcours Danse 2019

Plus de 23 événements mettent en valeur le Département de danse de l’UQAM. Une belle visibilité pour nos professeures*, étudiants à la maîtrise en danse** et diplômés*** lors de l’édition du Parcours Danse 2019.

PROGRAMMATION COMPLÈTE

LUNDI 25 NOVEMBRE

LES CORPS AVALÉS
Compagnie Virginie Brunelle
Une chorégraphie de Virginie Brunelle***
AUBE
de Frédérique-Annie Robitaille*** / Zeugma Danse
Sarah Bronsard** et Stéphanie Boulay*** font partie des interprètes

Forum sur la diffusion de la danse jeune public au Canada (ADCN)
Nicole Turcotte* est l’une des panelistes de la séance d’innovation collective.
Les participant.e.s du forum sont invité.e.s à co-construire en sous-groupes la connaissance autour de grandes thématiques. Entre bilans, constats, initiatives et enjeux, ils nourriront la discussion et l’intelligence collectives afin de créer de nouveaux canaux de circulation pour la danse jeune public au Canada.

MARDI 26 NOVEMBRE

PAYSAGES DE PAPIER
des Créations Estelle Clareton
Olivier Rousseau*** est l’un des interprètes de la distribution
QUADRIPTYQUE I, II, III, IV
de Corpuscule Danse
Georges-Nicolas Tremblay** fait partie de la distribution
SOIRÉE DE GIGUE CONTEMPORAINE
de Bigico
Antoine Turmine** y participe
DANS SON SALON & INVITÉS
Avec Emmalie Ruest***, Benjamin Prescott La Rue (Dans son salon), Anne-Flore de Rochambeau***, Marijoe Foucher*** et Marie Mougeolle***
INTÉRIEUR BRUT
d’Élodie Lombardo*** / Les Sœurs Schmutt
Sonia Bustos*** interprète ce solo
DEUX SQUELETTES
de Priscilla Guy et Sébastien Provencher*** / Mandoline Hybride
BESIDE
de Marie Béland*** | maribé – sors de ce corps | Montréal Danse

MERCREDI 27 NOVEMBRE

Corps numérique, corps dansant
Collectif Danse To Go.
Collectif composé de nos Danse to go composé de nos diplômées Catherine Yale***, Marie-Pier Oligny*** Laurence Rondeau-L’Écuyer*** et Gabrielle Bertrand-Lehouillier***.
FRICTIONS Les Archipels
Antoine Turmine*** est l’un des interprètes
EL SILENCIO DE LAS COSAS PRESENTES – AVALER
d’Eduardo Ruiz Vergara, étudiant au DEPA
Avec Sophie Levasseur** et Marie Mougeolle***
ORE
de Kim-Sanh Châu**
REQUIEM POP
de Helen Simard
Stéphanie Fromentin*** et Sébastien Provencher*** sont de la distribution
DANS LE CŒUR DU HÉRON Aurélie Pedron*** – Lilith & Cie
UNFOLD | 7 PERSPECTIVES Danièle Desnoyers* / Le carré des lombes.
Myriam Arseneault *** est membre de la compagnie
À BOUT DE BRAS David Albert-Toth & Emily Gualtieri / Parts+Labour_Danse, chorégraphes invités pour la production d’automne.

JEUDI 28 NOVEMBRE

ÈBE
de Sarah Bronsard** et Patrick Saint-Denis

VENDREDI 29 NOVEMBRE

IN-WARD
de la Compagnie de danse Ebnflo- h
Christina «Hurricane Tina» Paquette***, Nindy «Banks» Pierre-Louis***, et Elie-Anne «Rawss» Ross***
L’AFFADISSEMENT DU MERVEILLEUX
de Catherine Gaudet***
Caroline Gravel*** est de la distribution.
FEAR AND GREED
de Frédérick Gravel***
TERRIEN
Nate Yaffe / Je suis Julio
Georges-Nicolas Tremblay** y est interprète

Hélène Duval participe à l’Australian Association for Research in Education (AARE) Conference 2019

Dans le cadre de l’Australian Association for Research in Education (AARE) Conference 2019, la professeure Hélène Duval se rendra à Brisbane en Australie afin d’y présenter la communication The complexity of moving towards inclusive education in Quebec: dance teachers’ pedagogical adjustments) aux côtés de Delphine Odier-Guedj de l’Université Monash à Melbourne.

l’Australian Association for Research in Education (AARE) Conference 2019 a lieu du 2 au 5 décembre 2019.

22 novembre | Hélène Duval et Caroline Raymond offrent un atelier lors de la journée de formation de L’AQEDE

Dans le cadre de la journée de formation annuelle de l’Association québécoise des enseignants de la danse à l’école (AQEDÉ) qui aura lieu le 22 novembre 2019, les professeures Hélène Duval et Caroline Raymond offriront un atelier intitulé : Les facilitateurs et défis actuels relatifs à l’enseignement de la danse pour tous. Cet atelier rendra compte des résultats de recherche et inclura un aspect pratique ainsi qu’un espace de discussion.

Cette année, la journée formation aura lieu au Collège Laval. Elle offre aux professionnel.le.s de la danse à l’école une foule d’activités sous le thème « s’outiller pour mieux enseigner. » Ces activités permettront aux participants d’actualiser leurs compétences en lien avec 4 enjeux de la danse à l’école : l’enseignement de la technique du mouvement; la diversité et l’inclusion; les compétences disciplinaires en danse ainsi que l’intégration des technologies à l’enseignement de la danse.

La mission de l’Association québécoise des enseignants de la danse à l’école (AQEDÉ) est d’œuvrer au développement et au rayonnement de la danse en milieu scolaire, de favoriser la qualité de son enseignement et de veiller aux intérêts de ses enseignants.

L’AQEDÉ poursuit les objectifs suivants :

  • Regrouper les enseignants de la danse en milieu scolaire et leur permettre de se concerter.
  • Représenter et défendre les enseignants et la discipline danse dans le milieu scolaire auprès des différentes instances décisionnelles.
  • Contribuer au développement professionnel des enseignants de la danse en milieu scolaire.
  • Promouvoir la danse dans le secteur de l’éducation.
  • Favoriser les initiatives de recherche en éducation artistique et l’innovation pédagogique.

Emily Gualtieri et David Albert-Toth, PARTS+LABOUR_DANSE, chorégraphes invités au Département de danse

David Albert-Toth

Le Département de danse est très heureux d’accueillir Emily Gualtieri et David Albert-Toth de la compagnie PARTS+LABOUR_DANSE pour la création du spectacle chorégraphique de la session d’automne. Le duo de chorégraphes revisite des sections du répertoire de la compagnie avec les étudiantes de troisième année. Nous pourrons découvrir leur travail du 11 au 14 décembre prochain.

Fondée en 2011, PARTS+LABOUR_DANSE est le véhicule par lequel les co-chorégraphes David Albert-Toth et Emily Gualtieri se produisent et présentent leurs travaux. La compagnie explore les conflits absurdes de l’expérience humaine avec des oeuvres d’une physicalité poussée qui séduisent et défient. La co-création et le partage étant au cœur de son identité, Parts+Labour_Danse aborde la création de ses œuvres avec curiosité, persistance et sensibilité théâtrale, en creusant les recoins les plus dissimulés de notre humanité. Les méthodes qu’ont conçu les chorégraphes reposent sur une approche de collaboration qui a fait naître un vocabulaire unique à la compagnie, qui place l’interprète entre script et spontanéité, dans un état de renouvellement constant et de présence authentique.

Quelques images en studio

Jamie Wright | Répétitrice

Nouvelle publication de Katya Montaignac: De la glorieuse fragilité

La chargée de cours Katya Montaignac vient de publier le recueil De la glorieuse fragilité.

Cet ouvrage touchant porte sur le deuil de la danse. Composé sous la forme d’un abécédaire, il a été réalisé à partir de 26 entrevues menées avec les danseuses et danseurs Anne Barry, Johanna Bienaise, Lucie Boissinot, Annie-Claude Coutu Geoffroy, Anik Dorion-Coupal, Indiana Escach, AnneBruce Falconer, Michèle Febvre, Isabelle Gagnon, Nancy Lavoie, Judith Lessard-Bérubé, Martine Lusignan, Frédéric Marier, Catherine Martin, Sophie Michaud, Ivana Milicevic, Lucie Mongrain, Luc Ouellette, Raphaëlle Perreault, Laura Pinsonneault-Craig, David Rose, Daniel Soulières, Yves St-Pierre, Catherine Viau et plusieurs danseurs qui ont choisi de garder l’anonymat.

Idéation et rédaction : Katya Montaignac
Graphisme : Isabelle Pelletier

Une publication des 15 ans de la compagnie Danse K par K dirigée par la chorégraphe Karine Ledoyen avec le soutien de la Caisse Solidaire Desjardins, la FondationJean-Pierre Perreault, le RQD – Regroupement québécois de la danse, la Rotonde et Duel Conception.

13 novembre | Présentation des projets d’intégration des finissantes du DESS en éducation somatique

Le Département de danse est heureux de vous inviter à la présentation des projets d’intégration de quatre finissantes du DESS en éducation somatique :

Mercredi 13 novembre 2019 à 17h30, local K-3105.

Carla Florès : « Resto du mouvement »Comment goûter aux sensations ?

Ariane Dubé-Lavigne : Les danse artisanales

Marion Lemoine : le corps beau et le regard

Mélanie May : Apprécier danser, développer le sentiment d’être soi par le mouvement exploratoire

14 février 2020 | Journée étudiant d’un jour

Intéressé par des études universitaires en danse?
Le Département de danse de l’UQAM, une place de choix!

Inscription obligatoire
cliquez ici pour le formulaire

Date limite: lundi 10 février 2020

*Apportez vos vêtements de danse et votre lunch!

Horaire
8h30
Accueil

9h00 à 10h40
Participation à une classe technique
Partie 1 | Danse contemporaine
Partie 2 | Danse classique

11h00 à 12h30
Participation à un atelier de mouvement dansé

12h45 à 13h45
Midi Pique Nique
Dîner et animation en compagnie
des étudiants et du corps professoral

14h00 à 15h30
Observation de la création du Spectacle chorégraphique dirigé
Sous la direction de Frédérick Gravel
Présentation en avril 2020

15h30 à 16h30
Rencontre avec la direction des programmes de 1er cycle en danse
Présentation des programmes:
Concentration pratiques artistiques (création – interprétation)
Concentration enseignement
Questions – Réponses

6 novembre | Conférence: Gabor Csepregi, Le corps intelligent

Le Département de danse en partenariat avec la Faculté des arts et le Doctorat en études et pratiques des arts présente la conférence Le corps intelligent par le professeur Gabor Csepregi.

Loin d’être une machine ou un objet à manipuler, notre corps est une source d’initiatives spontanées et créatrices. Lors de cette conférence, Gabor Csepregi décrira les caractéristiques des aptitudes disponibles et autonomes du corps – sensibilité, spontanéité, imitation, sens du rythme, mémoire et imagination – et mettra en lumière leur rôle dans la vie humaine. Il montra notamment que la création artistique, le jeu, la danse, le théâtre et même le sport permettent d’atteindre une plénitude au niveau de l’agir.

Recteur (2014-2019) et Vice-recteur (2010-2014) de l’Université de Saint-Boniface à Winnipeg, Gabor Csepregi a d’abord été un sportif de haut niveau en water-polo ; participant à trois reprises aux Jeux olympiques, comme joueur puis comme entraîneur. Diplômé de l’Université Laval, à Québec – maîtrise en théologie (1976) et doctorat en philosophie (1986) – il est professeur titulaire d’anthropologie philosophique. Auteur de nombreux articles en éducation, en esthétique musicale et en philosophie du corps, il publie The Clever Body en 2006 aux Presses de l’Université de Calgary (Le corps intelligent aux PUL). Il a récemment  publié : In Vivo : A Phenomenology of Life-Defining Moments, aux Presses universitaires McGill-Queen’s.

Mercredi 6 novembre
12h30
Département de danse, UQAM
Local K1150
840 Cherrier, Montréal

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6