Remise des bourses Iro Valaskakis-Tembeck et Pierre Lapointe 2021

Le mercredi 22 octobre dernier, le Département de danse accueillait la cohorte 2021 des étudiant.e.s de deuxième cycle. À cette occasion, madame Lucie Beaudry, Directrice de l’unité de programmes de cycles supérieurs, a dévoilé le nom des récipiendaires des trois bourses offertes pour l’année académique 2021-2022.

Administrés par la Fondation de l’UQAM, soulignons que les étudiant.e.s du Département de danse ont reçu depuis la création en 1990 du fonds Pierre Lapointe au-delà de 57 bourses totalisant plus de 120 000 $ et que depuis 2009, le fonds Iro Valaskakis-Tembeck, a quant à lui permis de remettre 14 bourses pour une valeur de 19 000$.

Nous adressons nos chaleureuses félicitations aux lauréates.

Bourse Iro Valaskakis-Tembeck 2021

Alice Jean
Passionnée de danse, Alice nourrit son parcours par des projets de créations scéniques et l’enseignement de la danse. Elle débute au conservatoire dans sa ville natale. Puis, elle poursuit ses études à Bordeaux par une licence en danse doublée d’une formation au diplôme d’état en enseignement de la danse contemporaine.  

Alice part ensuite à Montréal afin d’intégrer la maîtrise en danse. Depuis, elle multiplie les projets. Elle est co-fondatrice et membre d’un collectif de danseurs nommé Le Rorqual. Elle participe à plusieurs projets de recherche en lien avec le mouvement, le texte et la voix. Sans oublier son activité d’enseignement de la danse, ainsi que son implication à la vie étudiante de l’UQAM.

Aujourd’hui, Alice termine son mémoire sur la transmission de la matrice chorégraphique lors de la reprise d’une œuvre de type recréation. Un projet soutenu par sa directrice de recherche Manon Levac.

Bourse Pierre Lapointe 2021

Photographe : Michaela Bianchini / Retouches : Valérie Picotte

Sabrika Leduc
C’est à un très jeune âge que Sabrika se découvre comme être dansant, notamment à travers la danse sociale latine. Son intérêt pour le mouvement se développe lors du DEC en danse au CEGEP de Saint-Laurent (2012-2014) et se transforme davantage en fascination pendant le Baccalauréat en interprétation du Département de danse de l’UQAM (2014-2017). Depuis 2017, elle poursuit ses études aux cycles supérieures à la maitrise. Son projet de recherche a pour objet l’expérience du saut dansé en classe technique par des étudiants universitaires. Pour ce faire, elle met en oeuvre une méthodologie techno-psychophénoménologique.

En tant qu’auxiliaire d’enseignement du professeur invité Todd Lawrence Stone, elle a tenu un poste de démonstratrice en interprétation de la danse post-moderne au premier cycle de l’UQAM à plusieurs reprises depuis 2017. Ayant à cœur son entraînement comme artiste de scène, elle poursuit sa formation pratique en danse contemporaine, en ballet classique, en jazz, en danse moderne américaine, en méthode Pilates, en pôle fitness, en chant et en jeu. Elle fait quelques apparitions à la télévision et au cinéma dans le monde commercial et en figuration pour des longs métrages hollywoodiens.

Parallèlement à ses études au cycle supérieur et sa formation continue, elle s’implique dans des projets pluridisciplinaires professionnels et communautaires, Les gens de couleur (2017) Juste Pour Rire en collaboration avec Ilotopie, I Stand In (2017) Julie Vulkan, Mamma Mia! (2018) Nuvo théâtre musical theater, 9 to 5 : The Musical (2019) WISTA, Viva To The Diva : A Mezzo-Soprano Struggle To Stardom (2020) Deborah Hermann. Elle s’implique aussi auprès de la communauté LBGTTQQIAAP+, particulièrement avec l’Underground Theater Project comme chorégraphe, assistante à la mise en scène, conceptrice scénique et interprète. Cette année, elle fait partie de la distribution du Cabaret Pastiche des Productions Franco Québec sous la direction d’Anne-Marie Taylor et Christian.

Corinne Skaf
Corinne est artiste et pédagogue de la danse. Elle est chorégraphe au sein de La Compagnie Éphémère. Depuis 2009, elle enseigne la danse contemporaine, l’anatomie du mouvement et le Contact Improvisation à un large éventail d’individus et de groupes, y compris des professionnels, des amateurs, des jeunes, des enfants et des populations marginalisées au sein de camps de réfugiés. Elle a fondé et organise depuis 2016, Le ContactCampBeirut, premier et unique festival arabe de Contact Improvisation et de composition instantanée. Originaire d’un Liban sectaire, ravagé par les guerres consécutives, et préoccupé  par la menace de l’altérité et les insécurités vitales au quotidien. Corrine trouve dans la pratique et la transmission de la danse une expression et un élan de vie ainsi qu’un terrain fertile afin de tisser des liens, briser les peurs, apaiser les violences incarnées. Cultiver la diversité et repenser la collectivité différemment. Elle s’inscrit à l’automne 2020 au DESS en Éducation Somatique du Département de danse de l’UQAM afin d’y approfondir cette quête pédagogique autour du potentiel du travail du mouvement dansé et de sa relation avec le bien-être individuel et collectif.

Département de danse

Le Département de danse de l’UQAM offre un enseignement universitaire qui apporte de nombreux avantages à l’artiste en devenir. Assuré d’une formation rigoureuse au quotidien, il développe tout à la fois technique corporelle et pensée réflexive sur sa profession et ses habiletés

Suivez-nous

Coordonnées

Département de danse
Local K-4210
840, rue Cherrier
Montréal (Québec) H2L 1H6